Monthly Archives: November 2021

Programme 13-Novembre : point d’étape 5 ans après le démarrage du projet

Depuis 2016, des chercheurs et chercheuses sont mobilisés autour du projet « 13-Novembre ». Alors que le procès des attentats est en cours, l’Inserm fait le point sur les avancées de deux volets de ce programme de recherche, l’Etude 1000 et l’Etude REMEMBER. Cinq ans après le démarrage du projet, où en est-on ?

Covid-19 : Le lourd impact de l’épidémie sur la santé mentale des étudiants, notamment pendant les périodes de confinements

La pandémie de Covid-19 s’est accompagnée d’une dégradation de l’état de santé mentale d’une grande partie de la population française. Des chercheurs montrent que les étudiants sont particulièrement vulnérables. Pendant les deux premiers confinements, les prévalences des troubles anxieux et dépressifs, ainsi que des pensées suicidaires, étaient plus élevées dans cette population en comparaison à des non étudiants. Ces résultats, mettent en lumière la nécessité d’une grande vigilance en ce qui concerne la santé mentale des étudiants en contexte épidémique ainsi que l’importance de mettre en place rapidement des interventions spécifiques pour les aider à surmonter les effets délétères de cette crise sanitaire.

Cohort study identifies genetic cause for rare form of diet-induced Cushing syndrome

Researchers carried out work, to study the genetic cause of bilateral macronodular adrenal hyperplasia with diet-induced Cushing’s syndrome. This rare disease affects the two adrenal glands located above the kidneys and causes an overproduction of cortisol, a steroid hormone whose excess has harmful consequences for the body . Researchers were able to determine the molecular explanation for the occurrence of this disease 30 years after its initial description.

Des sudokus pour ne pas perdre la mémoire… vraiment ?

Sur le web et sur les réseaux, certaines méthodes sont décrites comme “miraculeuses” pour prévenir l’apparition de la démence. Peut-on espérer muscler son cerveau grâce aux sudokus ou bien en apprenant une deuxième langue ? Et danser le tango, peut-il réellement freiner la maladie ? Canal détox, sans perdre la tête, coupe court aux fausses infos.

COVID-19: Artificial Intelligence Identifies Gene Signature Specific to Patients Suffering from Critical Forms

Covid-19

What are the molecular and genetic characteristics that distinguish patients with critical forms of COVID-19 – and particularly acute respiratory distress syndrome (ARDS)? Researchers have investigated the biological and genomic data of a targeted cohort of young patients. Patients hospitalized in intensive care with ARDS were compared with COVID-19 patients hospitalized in a non-critical care ward. As part of a Franco-US collaboration, the scientists have succeeded in identifying a gene signature that differentiates these critical patients from their non-critical counterparts.

Journée mondiale du diabète : l’Inserm se mobilise pour améliorer la santé des patients

A l’occasion de la journée mondiale du diabète, le 14 novembre, l’Inserm revient sur plusieurs récentes études marquantes, qui font progresser les connaissances sur la maladie.

The Utility of a Two-Dose Ebola Vaccine Regimen Confirmed

In response to the 2014-2016 Ebola epidemic, the clinical development of a two-dose regimen of vaccines Ad26.ZEBOV and MVA-BN-Filo was accelerated. Approved in 2020 by the European Commission for use in epidemic emergencies, this regimen continues to demonstrate its relevance. An Inserm study has played a role in evaluating its safety and immunogenicity in healthy adults and in those with HIV and compared different time intervals between the two doses. It has confirmed that this regimen is well tolerated, that the antibodies acquired persist for at least one year, and that they can be easily reactivated by a booster shot.

Les cellules souches hématopoïétiques se déforment pour se différencier

Des chercheurs ont pu observer le début de la différenciation de cellules souches en cellules du sang. En s’appuyant sur une « moelle osseuse sur puce », les chercheurs ont mis en contact des cellules souches avec d’autres types de cellules présentes dans la moelle osseuse. Résultat : certaines d’entre elles changent de forme et d’architecture intérieure. Une découverte inattendue qui ouvre des pistes nouvelles pour étudier de nombreuses maladies du sang.

fermer
fermer
RSS Youtube