Monthly Archives: July 2022

A “Nano-Robot” Built Entirely from DNA to Explore Cell Processes

Constructing a tiny robot from DNA and using it to study cell processes invisible to the naked eye… You would be forgiven for thinking it is science fiction, but it is in fact the subject of serious research by scientists from Inserm, CNRS and Université de Montpellier at the Structural Biology Center in Montpellier . This highly innovative “nano-robot” should enable closer study of the mechanical forces applied at microscopic levels, which are crucial for many biological and pathological processes.

Cet été, en vacances, les citoyens peuvent faire avancer la science.

Pour faire avancer plus rapidement la recherche, les scientifiques en appellent de plus en plus à la coopération des citoyens. Ainsi, le projet de recherche participative de l’Inserm, baptisé « Science à la pelle », consiste pour les citoyens à prélever des échantillons dans le sol pour aider à la découverte de nouveaux médicaments.

Pain Intensity Is Controlled by Our Internal Clock

horloge

As with many of the body’s functions, pain intensity is controlled by our internal clock. This is what a team of Inserm researchers at the Lyon Neuroscience Research Center (Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1/CNRS) has recently discovered. They show that pain oscillates over 24 hours with a peak at night and a decrease in the afternoon, regardless of the sleep-wake cycle or any external stimulation. This discovery could lead to new approaches to how we treat pain.

Deux formes distinctes de myocardites fulminantes associées à l’infection par le SARS-CoV-2

Des équipes du service de médecine intensive-réanimation de l’hôpital Pitié-Salpêtrière, de l’Inserm et de Sorbonne Université, en lien avec le Centre d’Immunologie et des Maladies Infectieuses (CIMI-Paris) ont étudié la survenue d’atteintes cardiaques (myocardites fulminantes) associées à l’infection par le SARS-CoV-2. Cette étude montre que l’utilisation des critères de syndrome inflammatoire multisystémique (MIS) permet d’identifier deux phénotypes ayant des présentations bio-cliniques et des pronostics différents.

Questioning the Universal Application of Neurocognitive Tests

Crowd

A research team from Inserm, University Hospital Lille, and Université de Lille within the Lille Neuroscience & Cognition laboratory looked at the impact of cultural differences on the performances on two of the neurocognitive tests most used worldwide, comparing the results of around 600 healthy participants across 12 countries.

Inserm and CNRS to Lead Large-Scale Program on Psychiatry Research

dépression

On July 18, 2022, France’s minister for Higher Education and Research Sylvie Retailleau announced an unprecedented psychiatry research effort in the form of 80 million euros allocated over five years to the precision-psychiatry project-program PROPSY, led by Inserm and CNRS as part of the Priority Research and Resources Programs (PEPRs).

Towards a New Drug Class in the Treatment of Type 2 Diabetes

Véritable problème de santé publique, le diabète de type 2 touche des millions de personnes dans le monde. Développer de nouveaux médicaments, qui permettent de mieux traiter les causes sous-jacentes de la maladie, est donc une priorité de recherche. Dans une nouvelle étude coordonnée par le chercheur Inserm Vincent Marion au laboratoire de génétique médicale (Inserm/Université de Strasbourg), les scientifiques ont conçu un nouveau produit appelé PATAS, dans une nouvelle classe thérapeutique d’antidiabétiques.

Scientists discover novel mutation associated with alternating hemiplegia of childhood

hémiplégie alternante de l'enfant (HAE)

Des scientifiques du Trinity College de Dublin, de l’Inserm, d’Université Paris Cité et de l’AP-HP au sein de l’Institut Imagine à l’hôpital Necker, à Paris, viennent de découvrir un second gène responsable d’une maladie très rare appelée hémiplégie alternante de l’enfant (HAE). Il s’agit d’une maladie sévère qui peut entraîner une paralysie répétée affectant un côté du corps, ou l’autre, ou parfois les deux à la fois. Elle atteint généralement les enfants avant l’âge de 18 mois et, à ce jour, un seul gène responsable avait été identifié.

Paludisme : identification d’une machinerie moléculaire essentielle à la transmission par le moustique

En combinant une approche génétique originale à une technique de microscopie électronique tridimensionnelle, une équipe de chercheurs a identifié un complexe de protéines essentiel à la transmission du paludisme. Ce complexe, appelé AMA1-RON, est nécessaire non seulement pour l’invasion des globules rouges, mais aussi pour l’infection des cellules hépatiques et pour la colonisation des glandes salivaires chez le moustique.

Mieux comprendre les différences d’immunité entre les femmes et les hommes face à la Covid-19

Image de microscopie du Coronavirus SARS-CoV-2 responsables de la maladie COVID-19 accrochés aux cellules épithéliales respiratoires humaines

Comment expliquer la réponse immunitaire plus performante des femmes face à certaines infections virales, et notamment face aux virus à ARN comme le SARS-CoV-2 responsable de la Covid-19 ? Les mécanismes de production par les cellules immunitaires d’une molécule inflammatoire, l’interféron de type α (IFN-α), pourraient répondre en partie à cette question.

fermer
fermer
RSS Youtube