Monthly Archives: October 2022

Le Pr Bruno Quesnel, nouveau directeur du pôle recherche et innovation de l’Institut national du cancer et directeur de l’institut multi-organismes d’Aviesan

Le Pr Bruno Quesnel, hématologue au CHU de Lille et responsable d’équipe à l’Inserm, prendra à compter du 2 novembre la direction du pôle Recherche et Innovation de l’Institut national du cancer. Il dirigera par ailleurs l’institut thématique cancer de l’Inserm. Il devient également directeur de l’Institut multi-organismes cancer d’AVIESAN.

Efficacy of a Meningococcal B Vaccine and a Preventive Antibiotic in Reducing the Risk of Sexually Transmitted Infections

Vaccination© Adobe Stock

The ANRS DOXYVAC trial, conducted by a research team from the Paris public hospitals group (AP-HP), Université Paris Cité, Inserm and Sorbonne Université in collaboration with AIDES and Coalition PLUS, demonstrates the efficacy of both a meningococcal B vaccine in reducing the risk of gonorrhea infection and the use of doxycycline as preventive intervention for sexually transmitted infections when taken within 72h after sexual intercourse.

De courtes nuits de sommeil dès 50 ans augmenteraient le risque de développer plusieurs maladies chroniques

sommeil

La multimorbidité, ou la présence de multiples affections chroniques chez la même personne, est un défi majeur de santé publique. Si la littérature scientifique a apporté les preuves cohérentes d’une association entre la durée du sommeil et le risque de développer différentes maladies chroniques comme les maladies cardiovasculaires et les cancers, aucune étude ne s’était intéressée jusqu’alors au lien entre le sommeil et la multimorbidité. Une équipe de recherche a examiné comment la durée du sommeil à 50, 60 et 70 ans est associée à l’évolution des maladies chroniques au cours du vieillissement chez 7 000 hommes et femmes. Ils ont trouvé une association robuste entre de courtes nuits de sommeil (inférieure ou égale à 5 heures) et un risque plus élevé de multimorbidité.

Dans le cerveau des procrastinateurs

procrastination

Une équipe de chercheurs de l’Inserm, du CNRS, de Sorbonne Université et de l’AP-HP au sein de l’Institut du Cerveau à Paris vient de décrypter comment notre cerveau se comporte lorsque nous procrastinons. L’étude, menée chez l’humain, combine imagerie fonctionnelle et tests comportementaux et a permis aux scientifiques d’identifier une région du cerveau où se joue la décision de procrastiner : le cortex cingulaire antérieur. L’équipe a également mis au point un algorithme permettant de prédire la tendance à la procrastination des participants. Ces travaux sont publiés dans Nature Communications.

Preventing dementia in seniors: meditation still under investigation

Image prétexte montrant des seniors pratiquer la méditation

Meditation as a tool to prevent dementia and improve the mental health and well-being of elderly people is one of the avenues explored by the European Medit-Ageing research program, coordinated by Inserm. As part of this program, researchers from Inserm and Université de Caen Normandie, in collaboration with French and European teams, observed the impact of 18 months of meditation training on certain brain structures involved in regulating attention and emotions in healthy people over 65. While their findings, to be published in JAMA Neurology, show a positive impact on attentional and socio-emotional regulation capacities, they do not show any significant benefits of meditation on the volume and functioning of the brain structures studied, in comparison to control groups. However, they do call for further research to study the brain as a whole, over longer time periods, and with more participants.

Les régimes intermittents, plus efficaces pour la perte de poids, vraiment ?

Les régimes intermittents connaissent une grande popularité. Mais peut-on vraiment dire concernant leur effet sur la perte de poids ? Sont-ils plus efficaces que d’autres régimes à long terme ? Et quel est leur impact sur le comportement alimentaire ?  Canal Détox se penche sur ces questions.

Enquête nationale périnatale : résultats de l’édition 2021

Les enquêtes nationales périnatales (ENP) sont réalisées à intervalles réguliers depuis près de 30 ans ont pour objectif de fournir des indicateurs fiables qui permettent de surveiller l’évolution de la santé périnatale et d’orienter les politiques publiques relatives à la prévention et à la prise en charge au cours de la grossesse, de l’accouchement et de la période de post-partum en France. Jusqu’ici, cinq enquêtes avaient déjà eu lieu, en 1995, 1998, 2003, 2010 et 2016.

New Avenues to Reduce Long-Term Complications in Preterm Infants

Children born prematurely have a higher risk of not just cognitive and sensory disorders, but also infertility in adulthood. In a new study, a team of researchers from Inserm, University Hospital Lille and Université de Lille at the Lille Neuroscience and Cognition laboratory has opened up interesting avenues for improving their prognosis. By conducting research into a rare disease known as congenital hypogonadotropic hypogonadism, the scientists have discovered the key role of an enzyme and the therapeutic potential of the neurotransmitter that it synthesizes – nitric oxide – in reducing the risk of long-term complications in the event of prematurity.

Immunothérapie et cancer : la découverte d’un biomarqueur soluble dans le sang fait avancer la thérapie personnalisée

Une équipe de recherche a mis en évidence, non seulement l’existence d’un mécanisme qui permet à certaines cellules tumorales dérivées du cancer du rein de survivre à l’action du système immunitaire mais également l’existence d’un biomarqueur soluble dans le sang, CD27, caractéristique de certaines formes de cancer.

Kétamine et dépression : un mécanisme de l’effet antidépresseur dévoilé

La dépression est le trouble psychiatrique le plus fréquent. Crédits : Adobe Stock

Des chercheurs ont identifié l’un des mécanismes d’action de la kétamine qui permet d’expliquer ses effets antidépresseurs.

fermer
fermer
RSS Youtube