Press review

12 July 2019

12h10 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm  est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.      

Fausse couche : l’effet de l’interféron sur le placenta

Des équipes de l’Institut Pasteur, du CNRS, de l’Inserm, de l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP et de l’Université de Paris ont découvert que la production d’interféron, une molécule générée quand la mère doit lutter contre certaines infections, peut endommager le placenta. Les chercheurs ont montré un nouveau mécanisme cellulaire qui altère la formation du placenta et pourrait ainsi provoquer des complications, comme un retard de croissance du fœtus ou une fausse couche, rapporte 20Minutes.fr. Le quotidien a interviewé l’un des auteurs de cette étude, Olivier Schwartz, chef de l’unité Virus et immunité à l’Institut Pasteur.

20Minutes.fr, 11/07

Lire le communiqué de presse du 11/07/2019 : “Grossesse pathologique : l’effet de l’interféron

Le microbiote intestinal améliore les performances des marathoniens

Une équipe de chercheurs, dirigée par le généticien américain George Church de l’école de médecine de Harvard à Boston, a identifié des bactéries qui pourraient améliorer l’endurance des marathoniens. Les auteurs de cette étude, parue dans la revue Nature Medicine, ont effectué une analyse génétique des bactéries intestinales de 15 athlètes avant et après leur participation au marathon de Boston. Ils ont découvert que le nombre de bactéries du genre Veillonella augmentait nettement dans leurs selles juste après l’épreuve. Or, ces bactéries ont la capacité assez rare de transformer le lactate, un déchet de l’activité musculaire, en propanoate, un petit acide gras anti-inflammatoire qui sert aussi de carburant aux cellules. Cette capacité a également été retrouvée dans les gènes du microbiote intestinal de 87 ultramarathoniens et rameurs de niveau olympique. L’introduction chez la souris d’une espèce de Veillonella provenant d’un marathonien a permis à ce rongeur de parcourir une distance supérieure de 13 %, à celle de souris témoins qui avaient reçu une bactérie incapable de métaboliser le lactate en propanoate.

Le Figaro, 12/07

En Bref

Une étude, dirigée par le nutritionniste Frédéric Saldmann et menée auprès de 32 hommes et femmes de 23 à 65 ans, révèle à quel point l’alimentation est déterminante pour les risques de somnolence au volant, indique Le Figaro. Le menu chips-sandwich mayonnaise-moelleux au chocolat, qui provoque un état de somnolence, altère systématiquement les capacités de freinage et diminue la vigilance dans 60 % des cas. Pire, avec ce repas, le niveau maximal d’extrême somnolence a été atteint dans 17,5 % des cas. En situation réelle, ces automobilistes auraient sans doute fait partie des 30 % d’accidents mortels liés au sommeil et relevés chaque année sur autoroute, rapporte le quotidien. Une deuxième étude va être menée pour repérer les aliments qui augmentent la vigilance avec des effets analogues au jeûne.

Le Figaro, 12/07

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube