Press review

05 April 2019

12h17 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm  est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.      

 

L’Assemblée adopte une proposition de loi clarifiant la notion de maladie rare

L’Assemblée nationale a adopté hier une proposition de loi LR clarifiant la notion de maladie rare qui affecte quelque 3 millions de personnes en France. Les députés ont donné leur aval par 64 voix contre 3 à ce texte examiné dans le cadre d’une journée consacrée aux propositions du groupe de droite (« niche parlementaire »). La version initiale de la proposition LR, portée par Pierre Vatin (Oise), et dont l’examen n’avait pu être achevé lors d’une précédente « niche » en octobre, entendait créer un répertoire des maladies rares et orphelines. Mais les députés de la majorité ont fait valoir que la proposition « tendait à confondre pathologie et handicap, cas particulier et cas général » et risquait de conduire à une rupture d’égalité, a expliqué la « marcheuse » Delphine Bagarry. Philippe Berta (MoDem) a aussi affirmé que ce travail aurait été « infaisable ». Un amendement du gouvernement a réécrit le texte pour « clarifier la notion de maladie rare », en la définissant comme « une maladie dont la prévalence est inférieure à un cas pour 2.000 personnes ».

AFP, 04/04

Etude sur le Levothyrox

Deux ans après les premiers signalements d’effets indésirables attribués à la nouvelle formule du Levothyrox, une étude scientifique, conduite par le biostatisticien Didier Concordet (université de Toulouse, INRA, Ecole nationale vétérinaire de Toulouse), objective pour la première fois les plaintes déclarées par plusieurs dizaines de milliers de malades de la thyroïde. Selon ces travaux franco-britanniques, les deux versions du traitement commercialisé par Merck ne sont pas substituables pour chaque individu. Près de 60 % des patients pourraient ne pas réagir de la même façon aux deux formulations du médicament, estiment ainsi les chercheurs. Selon Le Monde, ces résultats, publiés dans la revue Clinical Pharmacokinetics, seront difficilement réfutables par le laboratoire et les autorités de santé, puisqu’ils sont fondés sur une réanalyse des données fournies par le laboratoire lui-même à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Le Monde, 05/04

En Bref

Près des trois-quarts des objectifs du Plan cancer 2014-2019 ont été remplis, à un an de son échéance, a annoncé hier l’Institut national du cancer (INCa), mettant notamment en avant les résultats obtenus dans la lutte contre le tabac. « La mobilisation de l’ensemble des acteurs et les modalités de pilotage du Plan ont permis de réaliser 73 % des jalons (indicateurs de suivi des objectifs du Plan) », indique l’INCa dans son cinquième rapport annuel de suivi de ce programme. Parmi les « avancées » notables réalisées en 2018, l’agence sanitaire chargée de coordonner la lutte contre le cancer cite « la généralisation du programme national de dépistage du cancer du col de l’utérus » et « la révision des modalités » du dépistage du cancer colorectal, destinée à augmenter la participation des Français à ce programme.

AFP, 04/04

Le Sidaction, qui a 25 ans, débute ce vendredi 5 avril. Le mot d’ordre est : « En 2019, n’oublions pas que le virus du sida est toujours là ». A noter que, selon le COREVIH Paca-Est (coordination régionale de lutte contre le sida), la baisse des prises en charge des nouvelles contaminations se confirme dans les Alpes-Maritimes. « Entre 2017 et 2018, le nombre de personnes adressées dans les services spécialisés suite à la découverte d’une infection par le VIH a baissé de plus de 30 % dans les Alpes-Maritimes », affirme le COREVIH dans un communiqué. C’est surtout grâce au dépistage répété et à la promotion du préservatif auprès des populations les plus exposées au VIH (homosexuels masculins, personnes transgenres, migrants, usagers de drogues) que les nouvelles données sont encourageantes.

Francetvinfo.fr, 04/04, Le Parisien, Huffingtonpost.fr, 05/04

D’après les informations du Monde et du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) devait annoncer, le 4 avril, l’interdiction des implants mammaires macrotexturés en silicone et des implants en polyuréthane. Dans une lettre adressée aux fabricants le 2 avril, l’agence explique que cette décision de police sanitaire a été prise « au vu du danger rare mais grave » que posent ces implants, soit « l’augmentation significative » des cas de lymphome anaplasique à grandes cellules (LAGC) depuis 2011. Le LAGC, écrit l’ANSM, « est une pathologie cancéreuse rare, mais susceptible de conduire au décès des patientes ».

Le Monde, 05/04

L’espérance de vie dans le monde a augmenté de 5 ans et demi entre les années 2000 et 2016, a indiqué hier l’Organisation mondiale de la santé (OMS), soulignant que les inégalités entre pays riches et pays pauvres persistaient. Alors qu’une personne née en 2000 pouvait espérer vivre jusqu’à 66,5 ans, celles qui sont nées en 2016 peuvent espérer atteindre les 72 ans. Cette avancée s’explique en partie par la chute spectaculaire des décès d’enfants de moins de cinq ans, en particulier en Afrique subsaharienne, où des progrès ont été accomplis dans la lutte contre le paludisme, la rougeole et d’autres maladies transmissibles, selon l’OMS. L’espérance de vie a également augmenté grâce aux progrès réalisés dans la lutte contre le sida, qui a ravagé une grande partie de l’Afrique dans les années 1990.

AFP, 04/04

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube