Press releases

Inauguration de l’Institut de l’Audition

Press release | 27 Feb 2020 - 15h20 | By INSERM PRESS OFFICE
Institutional and special event

Sorry, this entry is only available in French.

 

Institut de l’Audition, Centre de l’Institut Pasteur © Institut Pasteur

LES MISSIONS ET OBJECTIFS DE L’INSTITUT DE L’AUDITION

A l’échelle mondiale et face à une espérance de vie allant croissant, le domaine de l’audition constitue un enjeu social et de santé publique de grande ampleur.
La prise en compte récente du problème a attiré l’attention sur le sort de près de 500 millions de malentendants à travers le monde, 1,1 milliard d’individus de 16 à 23 ans dits « à risque » en raison de la surexposition au bruit et de la prévision de 900 millions d’individus atteints de presbyacousie au milieu du XXIème siècle en raison du vieillissement de la population.

Consciente des difficultés que pose ce problème et afin d’aider les patients atteints de troubles auditifs, la Fondation Pour l’Audition a souhaité soutenir et accélérer le développement de la recherche et à cette fin ainsi initier avec l’Institut Pasteur la création de l’Institut de l’Audition.

L’Institut de l’Audition, Centre de l’Institut Pasteur, est un centre de recherche fondamentale et translationnelle, interdisciplinaire dont l’objectif est de promouvoir une approche intégrative des neurosciences de l’audition et de développer des méthodes innovantes de diagnostic et de traitement, préventif et curatif, des atteintes auditives.

L’Institut de l’Audition est affilié à l’Inserm au travers d’une unité mixte de recherche et comporte aussi des équipes du CNRS. Il a été créé sur l’initiative et avec le soutien de la Fondation Pour l’Audition.

La Fondation Pour l’Audition, créée par Françoise Bettencourt Meyers, Jean-Pierre Meyers et la Fondation Bettencourt Schueller, est reconnue d’utilité publique depuis 2015. Elle a pour ambition de fédérer des talents pour soutenir la recherche et l’innovation et aider les personnes sourdes et malentendantes à mieux vivre au quotidien.

L’Institut de l’Audition répond à 3 objectifs prioritaires

1. Conduire une recherche fondamentale d’excellence visant à élucider les principes du fonctionnement du système auditif, de la perception et de la cognition auditives, et de l’intégration multisensorielle pour comprendre la plasticité du système auditif et déchiffrer comment le génome et l’environnement sonore interagissent :

– le développement, le fonctionnement et la plasticité du système auditif ;
– la perception et la cognition auditives ;
– la communication sonore ;
– l’intégration multisensorielle ;
– les interactions entre génome et environnement sonore.

2. Développer des approches translationnelles visant :

– la compréhension de la pathogenèse des atteintes neurosensorielles de l’audition, qu’elles soient isolées ou intégrées dans des syndromes ou des maladies générales, maladies neurodégénératives en particulier ;
– le développement d’outils multiparamétriques du diagnostic des atteintes auditives périphériques et/ou centrales, en vue du développement d’une médecine de précision ;
– le développement de solutions thérapeutiques innovantes (thérapies géniques, pharmacologiques et bientôt thérapies cellulaires) chez l’enfant comme chez l’adulte jeune ou vieillissant. Ces approches s’étendront aux troubles de l’équilibre (dont l’organe sensoriel, le vestibule, très semblable à la cochlée, forme avec cette dernière, l’oreille interne) ;
– l’élaboration d’une rééducation auditive fondée sur les avancées de la connaissance scientifique fondamentale, en particulier la compréhension des mécanismes qui sous-tendent la plasticité du cortex auditif.

3. Diffuser les connaissances scientifiques et médicales
générées par l’Institut de l’Audition auprès de la communauté scientifique internationale et de tous les acteurs de la santé auditive, médecins, audioprothésistes, orthophonistes… L’Institut partage ces informations avec les malentendants et leurs associations, recueille leurs avis et s’applique à créer une vision partagée de tout développement thérapeutique.

Un projet original, fondé sur l’interdisciplinarité et le transfert de connaissances

L’originalité du projet repose sur les éléments suivants :

– L’interdisciplinarité de sa recherche fondamentale, de la biophysique aux neurosciences computationelles, du traitement des paramètres sonores à la perception et la cognition auditives ;
– L’étude du système auditif, de l’organe sensoriel aux centres cérébraux, dans une approche intégrative ;
– Les échanges permanents et bidirectionnels entre la recherche menée chez l’homme et chez l’animal ;
– Le Centre de Recherche et d’Innovation en Audiologie Humaine (CERIAH) qui développe des méthodes d’exploration auditives innovantes;
– Le continuum établi entre sa recherche fondamentale et sa recherche translationnelle ;
– Ses interactions avec les partenaires industriels ;
– Son ancrage européen et international ;
– Son engagement dans l’enseignement destiné aux scientifiques et professionnels de la santé auditive ;
– Son soutien apporté aux engagements sociétaux en faveur de la sensibilisation du public à l’importance de la qualité de l’environnement sonore.

Il s’agit d’un projet pionnier résolument tourné vers l’avenir qui fera converger chercheurs, ingénieurs médecins et aussi acteurs de l’innovation, industriels, associations et patients qui, ensemble, œuvreront pour améliorer l’environnement acoustique, la qualité de vie et la prise en charge des malentendants tout au long de leur vie.

Un campus « hors les murs » de l’Institut Pasteur, pour regrouper un ensemble d’équipes de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et du CNRS

Ce sont 10 équipes de recherche mobilisant à terme 130 personnes qui seront réunies au sein de l’Institut de l’Audition dans un bâtiment situé au cœur de Paris, à proximité de l’Institut de la Vision, favorisant les avancées portant sur l’intégration multisensorielle et les atteintes conjointes de l’audition et de la vision, comme, par exemple, celles du syndrome de Usher.

L’Institut de l’Audition est une unité mixte de recherche entre l’Institut Pasteur et l’Inserm qui intègrera à la fois l’ensemble des équipes scientifiques de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et du CNRS. Ces équipes de recherche issues de plusieurs institutions publiques de recherche seront rattachées au département des neurosciences de l’Institut Pasteur.

La Ville de Paris est également partenaire du projet. La municipalité a réalisé l’acquisition de l’immeuble et a contribué aux travaux d’aménagement du bâtiment. L’installation des équipes de recherche s’échelonnera tout au long du 1er semestre 2020. La Région île-de-France a annoncé son soutien pour l’achat d’équipement de pointe.

L’Institut de l’Audition comprendra un Centre de Recherche et d’Innovation en Audiologie Humaine (CERIAH) dirigé par Paul Avan, Professeur au département de biophysique de l’Université Clermont Auvergne, praticien hospitalier, responsable Innovation en Audiologie Humaine de l’Institut de l’Audition, Centre de l’Institut Pasteur et issu de l’équipe Inserm biophysique neurosensorielle (UMR 1107) dont il était responsable à l’Université Clermont Auvergne. Dans le prolongement de ses travaux et inventions antérieurs, il développera des méthodes diagnostiques innovantes.

Lire le dossier de presse en intégralité.

 

TO CITE THIS POST :
Press release – Inserm press room Inauguration de l’Institut de l’Audition Link : https://presse.inserm.fr/en/inauguration-de-linstitut-de-laudition/38452/
fermer
fermer
RSS Youtube