Press review

22 June 2020

14h51 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Covid-19 : la circulation du virus continue en France

Entre le 9 mai et le 16 juin, 239 foyers épidémiques, hors établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et milieu familial restreint, ont été recensés, dont 20 dans les départements et régions d’outre-mer, selon le dernier bulletin de Santé publique France, rapporte Le Monde. Au 19 juin, 77 étaient encore actifs. « Ces clusters sont en cours d’investigation. Il n’est pas rapporté à ce jour de diffusion communautaire non contrôlée », assure l’agence de santé publique. Le signalement de ces foyers de contagion depuis la levée du confinement « n’est pas une situation inattendue », estime-t-elle. Les Echos s’interrogent : « L’été sera-t-il mortel pour le virus ? » Selon le quotidien, cela n’est « pas si sûr ». Laurent Lagrost, directeur de recherche à l’Inserm, souligne : « C’est toute la problématique de ce qu’on appelle, en science, les « facteurs confondants ». Il est très difficile d’isoler, dans la masse des données des études écologiques, la part qui revient aux seuls paramètres climatiques ».

LeParisien.fr, 20/06, Le Monde, 21/06, Les Echos, 22/06

Relâchement dans la lutte contre le sida et le Covid-19, selon Françoise Barré-Sinoussi

Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, Françoise Barré-Sinoussi, présidente de Sidaction et du Comité analyse recherche et expertise (Care), chargé de conseiller le gouvernement sur les traitements contre le coronavirus, dénonce un relâchement des comportements dans la lutte contre le sida et le Covid-19. Elle affirme : « Je crains une catastrophe ». Et d’expliquer : « Nous avons dû annuler notre week-end du Sidaction, notre principal événement de collecte de dons. Il nous manque près de 4 millions d’euros, soit un quart de notre budget. Ça pourrait nous empêcher de financer des programmes de recherche ou des actions d’aide et de prévention ». Françoise Barré-Sinoussi lance donc aujourd’hui un appel aux dons. « Plus globalement, je m’inquiète de l’impact de la crise sanitaire sur le VIH. L’Onusida craint un doublement du nombre des décès dus au sida en Afrique subsaharienne à cause de la crise du Covid. On passerait de 470 000 victimes à près de 1 million ! » Elle explique : « La crise a rendu difficile l’accès aux antirétroviraux ; elle a causé des ruptures de stock de médicaments, des retards de dépistage, une levée de pied sur la prévention. La société a recentré son attention sur l’épidémie en oubliant le VIH, la tuberculose, le paludisme, les cancers, etc. ». Selon elle, « ce terrible effet pervers émerge tout juste dans le débat public. Mais le réveil risque d’être dur ». Par ailleurs, Françoise Barré-Sinoussi estime qu’il y aura une deuxième vague de Covid-19. Selon elle, « le déconfinement s’accélère et les comportements se relâchent. Le Sars-Cov-2 est certes contrôlé, mais pas éradiqué ».

Le Journal du Dimanche, 21/06

En Bref

Dans un entretien accordé à Sciencesetavenir.fr, le psychiatre Wissam El-Hage, professeur de psychiatrie à l’Université de Tours et co-directeur de l’équipe de psychiatrie neurofonctionnelle de l’unité Inserm Imagerie & Cerveau, explique que de multiples facteurs sont à l’origine de troubles psychologiques post-confinement. Il souligne : « De façon générale, le confinement est beaucoup plus compliqué à gérer que le déconfinement. Mais chez certaines personnes qui ont mal vécu le confinement, le déconfinement représente encore une difficulté supplémentaire. Par exemple pour celles qui souffraient d’anxiété sociale ou de troubles obsessionnels compulsifs, le déconfinement devient source d’angoisse avec la peur des relations sociales ou celle d’être contaminé ».

Sciencesetavenir.fr, 19/06

Lefigaro.fr rend compte des « bienfaits surprenants du chant contre la maladie d’Alzheimer ». Le Pr Hervé Platel, professeur de neuropsychologie à l’Université de Caen, indique : « Quand on entend une chanson pour la première fois, les paroles et la musique sont initialement décodées dans des régions cérébrales communes, avant que le traitement des informations musicales et le traitement des informations verbales ne soient pris en charge de façon indépendante dans d’autres aires cérébrales. Cela a été démontré en neuro-imagerie ». Responsable de l’équipe Maladies associées au vieillissement à l’Inserm, et co-auteur du livre « Le cerveau musicien : neuropsychologie et psychologie cognitive de la perception musicale » (éd. de Boeck), il affirme : « Utiliser la musique en cas de troubles de la mémoire portant sur le langage se révèle pertinent : c’est un moyen de stimuler des réseaux cérébraux proches. »

Lefigaro.fr, 19/06

Le Conseil d’Etat a maintenu, vendredi 19 juin, l’arrêté élargissant en pleine crise sanitaire les prérogatives du Health Data Hub, la plateforme qui doit centraliser des données de santé françaises à des fins de recherche, en particulier grâce à l’intelligence artificielle (IA). Cet arrêté donne le droit au Health Data Hub de stocker de nouvelles catégories de données médicales. Ainsi, un projet de recherche a pu être lancé, par le ministère de la santé, sur les données des passages aux urgences. Douze autres sont aujourd’hui à l’étude.

Le Monde, 21/06

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube