Press review

31 August 2020

12h05 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Repenser la stratégie de tests pour gérer l’épidémie de Covid-19

L’AFP explique que, face à la recrudescence des cas de Covid-19, le gouvernement promet d’augmenter encore le nombre de tests. Mais de nombreuses voix demandent de repenser la stratégie de dépistage, pointant le risque de se faire prendre de vitesse par l’épidémie, souligne l’agence de presse. Le nombre de tests virologiques atteint désormais 890 000 par semaine. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé, le 27 août, avoir demandé aux laboratoires un objectif « à court terme » de 1 million de tests hebdomadaires. Ces tests concernent désormais « tous ceux qui le souhaitent », a indiqué le ministre. « Si on laisse une personne symptomatique être en contact de la communauté pendant ne serait-ce que trois jours, elle risque d’infecter d’autres individus », souligne, pour sa part, sur le site The Conversation la directrice de recherche à l’Inserm, Vittoria Colizza (unité Inserm 1136 Institut Pierre Louis d’épidémiologie et de santé publique), qui conclut dans une étude de modélisation mathématique qu’en mai et juin, seul un cas symptomatique sur dix a été détecté.

AFP, 29/08 ;  Theconversation.com, 25/08

Covid-19 : la progression en France devient « exponentielle »

A la veille de la rentrée scolaire, « la progression de l’épidémie est exponentielle. La dynamique de la transmission en forte croissance est très préoccupante », selon le dernier bilan de Santé publique France publié vendredi dernier. Le nombre de nouveaux cas confirmés en 24 heures a ainsi passé la barre des 7 000, contre moins de quelques centaines par jour en juin. Sur la semaine du 17 au 23 août, un diagnostic positif a été établi pour 25 410 personnes supplémentaires. Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a précisé que les contaminations galopent à 58 % en une semaine, alors que le taux de dépistage de la population trotte à 32 %. Enfin, pour la septième semaine de suite, le taux de positivité des tests poursuit sa courbe ascendante pour atteindre 3,7 % du 17 au 23 août. Jeudi soir, il était à 3,8 % à l’échelle nationale et à 5,6 % en Ile-de-France. Cependant, l’épidémiologiste Dominique Costagliola, directrice de recherche à l’Inserm au sein de l’unité 1136 Institut Pierre Louis d’épidémiologie et de santé publique, indique que « la façon de gérer un patient à l’hôpital a totalement changé. Désormais, on le garde plus longtemps sous oxygène, et quand ça s’aggrave, on met une corticothérapie. Tout ça diminue la mortalité ».

La Croix, Les Echos, 31/08

En Bref

La course mondiale au vaccin contre le Covid-19 est entrée dans une nouvelle phase, avec le début d’essais sur l’homme à grande échelle, explique Aujourd’hui en France. Le quotidien souligne : « (…) Sept projets font la course en tête : quatre chinois, deux développés par des vieux routiers du secteur – le duo américano-allemand Pfizer et BioNTech, et l’anglo-suédois AstraZeneca associé à l’université d’Oxford – et un par Moderna, nouvelle star américaine des entreprises de biotechnologies. Ces sept-là sont entrés en phase clinique 3 ». « Des premières doses pourraient être produites à la fin de l’année et on peut s’attendre à des quantités significatives d’ici à la fin du premier trimestre ou au début du deuxième », indique Marie-Paule Kieny, présidente du Comité vaccin Covid-19. « L’appareil de production est en ordre de bataille », assure la virologue de l’Inserm.

Aujourd’hui en France, 31/08

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube