Press review

06 July 2020

11h28 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Covid-19 : accélération de la pandémie dans le monde

Le Covid-19 poursuit une course accélérée, notamment dans l’hémisphère Sud, met en garde l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon les données de l’OMS diffusées le 1er juillet, « 60 % de tous les cas recensés jusqu’à présent ont été signalés au cours du mois dernier », a indiqué Tedros Adhanom Ghebreyesus, son directeur général. Au 3 juillet, plus de dix millions de cas d’infection au SARS-CoV-2 ont été détectés dans 188 pays, faisant plus de 500 000 morts – un bilan qui a doublé en deux mois. Aux Etats-Unis, le nombre de nouveaux cas a connu une flambée spectaculaire ces derniers jours, obligeant certains Etats à réintroduire des restrictions d’urgence. Le 3 juillet, un nouveau record a été atteint avec plus de 57 000 nouvelles contaminations en vingt-quatre heures, selon le comptage de l’université JohnsHopkins. La situation sanitaire est également préoccupante en Amérique latine et dans les Caraïbes, actuel épicentre de l’épidémie, où le nombre de cas (2,7 millions), dont la moitié au Brésil, dépasse désormais celui de l’Europe.

Le Monde, 05/07

Les ondes 5G et la santé

Huffingtonpost.fr se penche sur les risques et problèmes sanitaires liés aux ondes 5G. « Les deux principaux changements, qui auront un impact sur l’exposition, sont la fréquence utilisée et le fait que les antennes fonctionnent de manière directionnelle », explique Yves Le Dréan, chercheur à l’Institut de recherche en santé, environnement et travail de l’Inserm. Jusque-là, les ondes utilisées par nos smartphones et autres objets connectés utilisent des fréquences allant jusqu’à 2,4 GHz. Le déploiement de la 5G prévoit dans un premier temps une bande à 3,5, puis à 26 GHz. Sur ces fréquences particulières, il y a très peu de données scientifiques fiables. Cependant, « je ne pense pas qu’il y aura de problème sanitaire aux puissances prévues », estime Yves Le Dréan. « Il n’existe aucune expérience sérieuse montrant que les radiofréquences soient mutagènes », abonde Jean-François Doré, directeur de recherche émérite à l’Inserm, qui a dirigé des rapports de l’Anses et travaillé avec le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) à ce propos.

Huffingtonpost.fr, 07/07

En Bref

En partenariat avec Sciences et Avenir, l’Inserm a interrogé trois spécialistes, dont Astrid Vabret, virologue et chef de service du laboratoire de virologie au CHU de Caen, pour répondre à des questions sur les virus et les maladies émergentes. Depuis une vingtaine d’années, on assiste à l’émergence très rapprochée d’une succession d’arboviroses (Zika, dengue, chikungunya) et de zoonoses, maladies et infections qui se transmettent naturellement des animaux vertébrés à l’homme. Parmi elles, la Covid-19.

Sciencesetavenir.fr, 03/07

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube