Press review

10 September 2020

11h24 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Covid-19 : le gouvernement va devoir prendre des « décisions difficiles », selon le Conseil scientifique

Le Conseil scientifique a averti que le gouvernement va devoir prendre « un certain nombre de décisions difficiles » à court terme face à la reprise de l’épidémie de Covid-19. Hier après-midi, son président, Jean-François Delfraissy a évoqué le niveau inquiétant de l’épidémie. « La reprise de la circulation du virus est plus importante que ce qu’on aurait pu imaginer en ce début septembre », a déclaré hier Jean-François Delfraissy. Dans un avis, le Conseil critique la mise en œuvre de la stratégie d’isolement des personnes potentiellement infectées. Les signaux d’alerte sont au rouge, avec des services hospitaliers qui commencent à sentir la pression, comme dans les Bouches-du-Rhône. Ces sept derniers jours, un peu plus de 45 000 personnes ont été testées positives, soit quatre fois plus qu’au cours de la première semaine d’août. Cette hausse, précise Le Figaro, ne s’explique pas par l’augmentation drastique du nombre de tests réalisés. « Depuis début juillet, le nombre de patients dépistés a été multiplié par un peu plus de 2 et le nombre de nouveaux cas par 12 », explique Santé publique France.

France 5, 09/09, Le Figaro, 10/09

En Bref

Liberation.fr revient sur les conclusions hexagonales de la Global Drug Survey, enquête internationale menée pendant la pandémie de Covid-19 au printemps. Elles montrent que les personnes ayant répondu au questionnaire ont mieux réparti leur consommation d’alcool, diminué celle de cocaïne ou de MDMA, mais eu davantage recours aux benzodiazépines. L’objectif, selon Marie Jauffret-Roustide, chercheuse à l’Inserm et référente en France (plus de 6 000 répondants), était d’« examiner l’offre, les comportements, l’expérience des drogues et les politiques publiques » lors du confinement. 46 % des répondants français déclarent avoir augmenté leur fréquence de consommation d’alcool pendant la crise du Covid-19 et le confinement (contre 29 % de baisse) ; 41 % ont augmenté les quantités ingérées, contre 26 % qui les ont diminuées. En revanche, 35 % ont réduit les occasions de binge drinking.

Liberation.fr, 09/09

Le laboratoire AstraZeneca suspend ses essais cliniques de phase III, l’un des patients ayant mal réagi au candidat vaccin contre le Covid-19. Il fait partie des signataires de la déclaration conditionnant l’utilisation du vaccin à des preuves d’efficacité rigoureuses.

Les Echos, 10/09

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube