Press review

13 June 2019

11h31 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm  est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.      

Recul de la consommation de tabac chez les adolescents

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) a publié, le 11 juin, les résultats d’une vaste enquête baptisée EnCLASS, menée au printemps 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 20 000 collégiens et lycéens âgés de 11 à 18 ans, qui montre un recul des usages du tabac, rapporte Le Monde. Depuis la dernière enquête, en 2015, l’expérimentation recule de 8 points chez les lycéens (de 60,9 % à 53 %) et l’usage quotidien passe sous la barre des 20 % (de 23,2 % à 17,5 %). Chez les collégiens de 4e, le tabagisme quotidien a diminué de moitié par rapport à 2014, (de 5,6 % à 2,5 %). La baisse est d’une importance similaire chez ceux de 3e (de 12,3 % à 6,5 %). Julien Morel d’Arleux, directeur de l’OFDT, estime que ces bons chiffres sont liés à « une politique publique cohérente et continue de lutte contre le tabagisme depuis une vingtaine d’années », avec notamment l’interdiction de fumer dans les bars et restaurants, l’interdiction de la vente aux mineurs, l’instauration du paquet neutre… « L’image du rebelle, cette façon de s’affirmer à travers le tabac est en train de s’estomper », ajoute Stanislas Spilka, le responsable du pôle enquête et analyse statistique à l’OFDT.

Le Monde, 13/06

Le Premier ministre en faveur du Nutriscore obligatoire

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé hier, devant les députés, qu’il souhaitait que le Nutriscore, mis au point par Serge Hercberg pour mesurer la qualité nutritionnelle des aliments, devienne obligatoire, soulignent FranceInter.fr et LesEchos.fr. « Nous défendrons [la démarche] auprès de la Commission européenne et de nos partenaires afin de rendre le « Nutriscore » obligatoire », a annoncé Edouard Philippe. Le 20 mai, plusieurs associations de consommateurs européens ont lancé une initiative citoyenne européenne pour demander à la Commission européenne de rendre obligatoire cet étiquetage qui a recueilli plus de 20 000 signatures. En parallèle, Edouard Philippe souhaite « ouvrir une nouvelle étape » de la prévention santé, en s’attaquant à l’obésité. « Il s’agira d’un objectif national, pour l’école, la santé, le sport, l’agriculture, l’industrie », a-t-il détaillé, tout en demandant aux parlementaires de faire des propositions.

FranceInter.fr, Les Echos.fr, 12/06

En Bref

A peine un an après sa création, la société de biotechnologies Yukin Therapeutics vient de boucler son premier tour de table à 3,3 millions d’euros avec Advent France Biotechnology, son actionnaire majoritaire, et le fonds d’investissement international Medicxi, rapportent Les Echos. Accompagnée par la SATT Sud-Est, la start-up valorise les travaux de deux équipes de l’Inserm et du CNRS, à Nice, celles du biologiste Thierry Passeron et du chimiste Rachid Benhida, qui en sont cofondateurs. Bénéficiant d’une licence d’exploitation exclusive de deux brevets, Yukin Therapeutics développe des inhibiteurs de protéines kinases, dont la dérégulation, en particulier de l’une d’entre elles : NIK (NF-kappa-B inducing kinase), joue un rôle déterminant dans la survenue et l’agressivité de certains cancers.

Les Echos, 13/06

Le symposium Harvey Cushing organisé le 11 juin par l’Hôpital américain de Paris a montré que l’intelligence artificielle (IA) bouleverse déjà les pratiques en santé, dont le dépistage du cancer du poumon. L’IA permet de dépister, grâce à des scanners à faible dose, des cancers du poumon à des stades précoces et surtout de réduire les risques d’en mourir. « En France, un tel dépistage pourrait sauver 7 500 vies pour moins de 10 centimes par paquet de cigarettes », a estimé le 12 novembre dernier un groupe d’experts français, après avoir imaginé un financement basé sur les ventes de tabac.

Le Figaro, 13/06

Selon le réseau Sentinelles, la varicelle fait son grand retour et s’étend particulièrement en Alsace, avec une moyenne de 56 cas pour 100 000 habitants, notamment dans le nord et le sud du territoire. La région de Colmar est également touchée.

20 Minutes, édition Strasbourg, L’Alsace, Le Bien Public, 13/06

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube