Press review

02 July 2020

14h58 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Inquiétudes face au risque d’une nouvelle pandémie avec le virus G4, la grippe porcine

Un nouveau virus de type H1N1 identifié dans les élevages porcins en Chine présente des caractéristiques qui font craindre une nouvelle pandémie, selon une étude chinoise. Ce travail, publié dans la revue scientifique américaine Pnas (Proceedings of the National Academy of Sciences), a poussé l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à appeler la communauté scientifique à « ne pas baisser sa garde ». Les chercheurs chinois ont révélé avoir découvert un nouveau virus chez le cochon capable de se transmettre à l’homme et qui nécessiterait une « action urgente » pour le contrôler, car il présente les caractéristiques d’une menace « pandémique ». Ce nouveau venu sur la scène virologique, baptisé G4, a été découvert à l’occasion d’une vaste campagne de tests sur la population porcine dans dix provinces chinoises, menée entre 2011 et 2018. Manuel Rosa-Calatrava, directeur de recherche à l’Inserm et codirecteur du Laboratoire de virologie et pathologie humaine VirPath, contacté par France 24, estime que le scénario d’une pandémie du virus G4 à court terme n’est pas le plus probable, mais il n’est pas à exclure complètement. Ce serait alors, à sa connaissance, la première fois que le monde aurait à faire face à deux pandémies simultanément.

France24.com, 01/07

Faire appel au Défenseur des droits

Jacques Toubon, qui est revenu hier devant la presse sur les six années passées à exercer son mandat, cède dans deux semaines son fauteuil de Défenseur des droits à Claire Hédon, la présidente d’ATD-Quart Monde, soulignent Les Echos. Il estime que cette institution mérite d’être sollicitée bien davantage qu’actuellement. Selon lui, il faudrait « creuser tout ce qui s’est passé » pour comprendre comment la crise du coronavirus a pu frapper certains territoires défavorisés beaucoup plus durement que d’autres. « Il y a des lieux, des villes, des départements qui ont été plus particulièrement touchés, comme la Seine-Saint-Denis », a jugé l’ancien ministre de la Justice de Jacques Chirac. Il s’agit d’un « indice », selon lui, qu’« il y a eu une inégalité devant cette maladie ». La direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère de la Santé et l’Inserm ont été chargés d’élucider cette anomalie.

Les Echos, 02/07

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube