Press review

08 October 2020

11h45 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Cancer du sein : un chercheur de l’Inserm reçoit le Prix Ruban Rose Avenir pour ses travaux

Un chercheur strasbourgeois de l’Inserm, Jacky Goetz, vient de recevoir le prix Ruban Rose Avenir, rapporte Francetvinfo.fr. Cette dotation de 110.000 euros récompense son programme de recherches destiné à mieux comprendre le fonctionnement de la tumeur cancéreuse pour prévenir l’apparition des métastases. Avec son équipe « Tumor biomechanics » au sein du laboratoire Immunologie et rhumatologie moléculaire, Jacky Goetz, biologiste cellulaire, directeur de recherche à l’Inserm, travaille depuis des années à comprendre les mécanismes de formation des métastases. Lorsque qu’une tumeur se forme dans un tissu et qu’elle devient agressive, elle peut coloniser les fluides biologiques, en particulier la circulation sanguine, pour se disséminer dans l’organisme et former des métastases à distance de la tumeur primaire. L’équipe strasbourgeoise a réussi à montrer que les propriétés, telles que la vitesse et la pression, des flux de ces liquides biologiques ont un impact sur le risque d’apparition de ces métastases. L’équipe de Jacky Goetz travaille sur l’embryon de poisson-zèbre, un animal transparent qui permet d’observer in vivo et en temps réel, par microscopie, le déplacement des cellules rendues fluorescentes.

Francetvinfo.fr, 07/10

Reprise du communiqué de presse du 3/12/2019 : “Les métastases au fil du sang

Prix Nobel de Chimie 2020 : Emmanuelle Charpentier, co-lauréate pour ses travaux sur les « ciseaux moléculaires »

La Française Emmanuelle Charpentier a reçu, avec l’Américaine Jennifer Doudna, le prestigieux prix Nobel de chimie, hier, pour ses travaux sur les « ciseaux moléculaires ». En juin 2012, les généticiennes Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna décrivent, dans la revue Science, un outil permettant d’aller couper de l’ADN à un endroit précis, choisi, et de modifier le code génétique à l’intérieur de la cellule : un nouveau « couteau suisse » de la génétique, baptisé Crispr-Cas9. « C’est un exemple incroyable d’appropriation par les laboratoires », explique à l’AFP Philippe Barthélémy, chercheur au laboratoire « Acides nucléiques » de Bordeaux, affilié au CNRS et à l’Inserm. Car l’outil est simple, peu coûteux et rapide, souligne l’agence de presse. Que ce soit sur du matériel génétique humain, animal ou végétal, cette technologie est devenue incontournable dans les laboratoires de biologie. Ses applications sont déjà multiples. La révolution Crispr-Cas9 pose néanmoins des questions d’éthique, notamment de possibles dérives sur l’embryon humain. « Aller éditer le génome, c’est toucher au code. Et on ne peut pas revenir en arrière », indique Philippe Barthélémy, le chercheur de l’Inserm. Or à ce stade, la manipulation n’est pas assez contrôlée, selon lui : « Quand on modifie l’expression de certains gènes, on ignore si cela ne va pas entraîner un effet domino ».

AFP, Le Figaro, UsineNouvelle.com, LeParisien.fr, 07/10

En Bref

Francebleu.fr explique que chaque année en octobre, la campagne de lutte contre le cancer du sein informe, dialogue et mobilise afin de collecter des fonds pour soutenir la recherche. L’activité physique est un atout en termes de prévention du cancer du sein, mais aussi en cours de traitement et 15 à 20 % de ces cancers sont directement imputables à la sédentarité. L’Inserm a établi que l’activité physique est l’un des facteurs limitants des récidives dans les cancers du sein, souligne le site. L’escrime fait partie des disciplines qui permettent de retrouver de la force dans le bras, mais aussi de la confiance pour réaliser certains gestes du quotidien.

Francebleu.fr, 07/10

Dans un entretien à Le Point, le ministre de la Santé, Olivier Véran, répond aux critiques face au durcissement des règles sanitaires. Il explique : « Les mesures de restriction ne sont pas une punition ! » Et d’ajouter : « Si votre question est de savoir si nous allons vers un confinement généralisé, la réponse est non ! Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour l’éviter ».

Le Point, 08/10

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube