Press review

13 November 2018

12h44 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser.
Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Gastro-entérite et varicelle

Le réseau Sentinelles rapporte qu’« en France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 92 cas pour 100 000 habitants », soit un peu en dessous du seuil épidémique (155 cas pour 100 000 habitants). Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en Ile-de-France (119 cas pour 100 000 habitants) Hauts-de-France (116 cas), Auvergne-Rhône-Alpes (107 cas) et Grand Est (107 cas). Concernant la varicelle, si on ne peut pas encore parler d’épidémie au niveau national, plusieurs régions françaises sont fortement touchées par une importante propagation de la maladie. En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 13 cas pour 100 000 habitants. Trois foyers régionaux d’activité modérée ont été observés en Normandie (34 cas pour 100 000 personnes), en Centre-Val de Loire (28 cas) et en Rhône-Alpes (22 cas), indique le réseau Sentinelle.

Francesoir.fr, 12/11

En Bref

Egora revient sur une étude de chercheurs de l’Inserm et de pédiatres des CHU de Nantes et du Grand-Ouest ainsi que de l’hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP, Paris), sur l’impact de la vaccination sur la mortalité et les complications des maladies infectieuses. L’étude montre qu’un quart des décès et des séquelles dus à des infections bactériennes sévères (méningite, purpura fulminans, choc septique…) auraient pu être évités grâce à la vaccination.

Egora, 12/11

Des chercheurs du Brigham and Women’s Hospital (Etats-Unis) ont développé un système rapide et peu coûteux, pour réduire le risque de transmission du VIH. En utilisant une micro-puce, un téléphone portable et des accessoires imprimés en 3D, Hadi Shafiee chercheur principal de l’étude et son équipe ont créé une plateforme capable de détecter le virus du Sida à partir d’une goutte de sang. Le coût du dispositif est inférieur à 5 dollars par test.

Topsante.com, 12/11

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube