Press review

13 March 2018

11h18 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Une piste innovante contre la douleur chronique

Lequotidiendumedecin.fr souligne que des chercheurs de l’Institut des neurosciences de Montpellier (Inserm/Université de Montpellier) et du Laboratoire d’innovation thérapeutique (CNRS/Université de Strasbourg) proposent dans Nature Communications un nouveau prototype de médicament anti-FLT3 contre les douleurs neuropathiques. « Cette découverte s’est faite en deux temps, explique Didier Rognan du Laboratoire d’innovation thérapeutique à Strasbourg. Dans un premier temps, l’équipe de Jean Valmier à Montpellier a découvert le rôle inattendu de la molécule FLT3 dans les douleurs chroniques. C’est dans un second temps que mon équipe est intervenue en concevant par ordinateur une petite molécule capable de bloquer sélectivement FLT3 ».

Lequotidiendumedecin.fr, 13/03

Lire le communiqué de presse de l’Inserm

L’IRM « quantitative », outil prédictif du réveil des patients dans le coma après un arrêt cardiaque

Le Quotidien du Médecin rend compte d’une étude pilotée par l’AP-HP en collaboration avec l’Inserm, le CNRS et Sorbonne Université, et menée chez plus de 200 patients dans le coma depuis 7 jours après arrêt cardiaque. L’étude montre qu’un indicateur mesuré à l’IRM en tenseur de diffusion (dite IRM « quantitative ») prédit avec une très grande précision le devenir clinique à 6 mois. « Ce test présente une valeur prédictive supérieure à tout ce qui est fait par ailleurs », explique le Louis Puybasset, anesthésiste-réanimateur à l’hôpital Pitié-Salpêtrière (AP-HP) et coordonnateur de l’étude. Avec l’envoi des images par internet, le centre de la Pitié-Salpêtrière peut rendre un résultat partiel dans les 2 heures, puis complet dans les 12 heures.

Le Quotidien du Médecin, 12/03

En Bref

La Croix se penche sur les questions qui seront débattues tout au long des états généraux de la bioéthique lancés en janvier par le Comité consultatif national d’éthique (CCNE). Parmi ces questions figure l’outil Crispr-Cas9 qui permet de modifier tous types de génome. Selon Bernard Baertschi, professeur de philosophie morale et d’éthique des biotechnologies à l’Université de Genève, « le passage à la clinique sera très rapide. Il est probable que les malades de cancer accepteront rapidement son utilisation, surtout si c’est le dernier traitement possible ». Egalement membre du comité d’éthique de l’Inserm, Bernard Baertschi estime que « lorsque la finalité est uniquement thérapeutique, comme lorsqu’il s’agit d’intervenir sur des cellules somatiques pour combattre un cancer, je ne pense pas que cela soit contestable ».

La Croix, 13/03

Des chercheurs du CNRS, de l’Institut Curie, de l’Inserm et de l’Université Paris-Sud ont identifié le rôle de gènes exprimés normalement uniquement dans la rétine dans le médulloblastome. Les chercheurs, dont les travaux sont publiée dans Cancer Cell, ont constaté que ces cancers se caractérisaient par l’expression du « programme photorécepteur », un ensemble de gènes habituellement exprimés uniquement dans la rétine (et pas dans le développement normal du cervelet), où ils permettent de définir l’identité des photorécepteurs. Ils ont découvert que s’exprimait au sein de ce programme, la protéine NRL.

Lequotidiendumedecin.fr, 12/03

Dans Le Monde, 85 parlementaires, dénonçant les risques d’une « médecine eugénique », s’opposent à la récente proposition de 156 députés de modifier la législation concernant la fin de vie. Ils s’interrogent : « Ouvrir la porte à la légalisation de l’euthanasie, n’est-ce pas un encouragement de cette pratique, dans une société de plus en plus déshumanisée, hygiéniste, qui rejette la mort, devenue indécente, tel un dernier tabou ? »

Le Monde, 13/03

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube