Press review

17 November 2020

11h04 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Covid-19 : Moderna annonce des résultats très prometteurs de son vaccin

La biotech américaine Moderna présente des résultats préliminaires très encourageants concernant l’étude de phase III de son candidat-vaccin contre le Covid-19 à base d’ARN messagers. Selon Moderna, le traitement serait efficace à 94,5 %. C’est mieux que les résultats présentés, il y a une semaine, par Pfizer. Moderna annonce également une meilleure conservation de son produit. Stéphane Bancel, directeur général de Moderna, indique : « Nous devrions être en mesure de commencer la vaccination aux Etats-Unis d’ici à la fin de l’année et en Europe en début d’année prochaine ». Dans une interview accordée au Figaro, le Pr Marie-Paule Kieny, présidente du Comité scientifique vaccin Covid-19, indique, concernant le vaccin de Pfizer et celui de Moderna : « Si l’Agence européenne du médicament donne son autorisation, nous pourrons commencer à utiliser ces deux vaccins au premier trimestre 2021 en France, avec une priorité probablement donnés aux professionnels de santé et aux personnes vulnérables ».

Les Echos, Le Figaro, 17/11

Covid-19 : ralentissement de l’épidémie

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 est en très forte baisse depuis début novembre en France, indique LeParisien.fr. En moyenne quotidienne sur la semaine écoulée, il est passé de 48 000 le 3 novembre à 27 000 le 12 novembre, d’après les données de Santé publique France. Cette baisse est encore plus marquée dans certains départements, et notamment à Paris. Dans la capitale, le compteur affichait près de 2000 nouveaux cas par jour le 27 octobre; il s’élevait à moins de 600 le 12 novembre, là aussi en moyenne hebdomadaire. « Depuis dix jours consécutifs, le nombre de nouveaux diagnostics de Covid-19 diminue », s’est réjoui le ministre de la Santé, Olivier Véran, hier dans un entretien accordé aux journaux du groupe Ebra. Il a indiqué : « Le virus commence à moins circuler. (…) Nous reprenons le contrôle sur l’épidémie ». Et d’ajouter : « (…) Tout porte donc à croire que nous avons passé un pic épidémique ». Ces évolutions se reflètent aussi sur le taux d’incidence, correspondant au nombre de nouveaux cas sur sept jours pour 100 000 habitants.

LeParisien.fr, 16/11, Le Figaro, 17/11

En Bref

Les Echos expliquent qu’en dix jours, les pharmaciens, infirmiers et médecins de ville ont déjà dépisté 150.000 personnes à l’aide d’un test antigénique Covid. Le ministère de la Santé les a autorisés en octobre à procéder à ces tests rapides afin de soulager les laboratoires biologiques, pris d’assaut depuis la recrudescence de l’épidémie, rappelle le quotidien. Avec ce dispositif, plus l’autorisation de tester dans les aéroports ou les entreprises, tout est en place pour une rapide montée en charge des tests antigéniques en ville, qui pourraient en partie se substituer aux tests classiques RT-PCR effectués en laboratoire.

Les Echos, 17/11

Des chercheurs de l’Inserm réalisent actuellement une étude sur les dégâts que le bruit fait sur notre cœur, indique Frequencemedicale.com. Dans les premiers résultats qu’ils ont montrés pour l’émission « Envoyé spécial », ils se sont aperçus que le bruit accélérait le rythme cardiaque au-delà d’un certain seuil. Ainsi, notre cœur battrait plus fort dans un environnement bruyant en ville que dans un parc quasiment silencieux. Tout cela jouerait un rôle sur notre stress, notre qualité de sommeil et notre santé physique et mentale. A terme, l’exposition répétée à un bruit supérieur à 70 dB pourrait favoriser la survenue de maladies cardiovasculaires et l’hypertension.

Frequencemedicale.com, 13/11

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube