Press review

06 August 2019

12h41 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

Neurofeedback : ou comment récupérer d’un AVC par la pensée

Notre Temps consacre un article à Isabelle Bonan, chercheuse dans l’unité Inserm 1128 « Visages : vision, action et gestion des informations en santé » et spécialiste de la médecine physique et de réadaptation (MPR), au Centre hospitalier universitaire Pontchaillou, à Rennes. Par des exercices de visualisation, elle aide les patients à retrouver plus vite l’usage d’un bras ou d’une main après un accident vasculaire cérébral. « J’accompagne le patient tout au long de son parcours, de l’intubation à une vie la plus autonome possible. Mon travail, c’est de trouver les outils qui vont aider à gagner un peu plus de motricité, d’agilité intellectuelle, malgré des neurones perdus », explique-t-elle. Isabelle Bonan s’aide pour cela de l’IRM fonctionnelle, permettant de voir ce qui se passe dans le cerveau et de mesurer l’impact de la rééducation sur la plasticité cérébrale. Sa technique ensuite : le neurofeedback médical. « Le patient est allongé dans le tunnel de l’IRM, quelques électrodes placées sur sa tête mesurent l’activité de son cerveau. Nous lui demandons de se concentrer sur un geste (…) afin qu’il stimule par ses pensées les réseaux de neurones abîmés dont il aura besoin pour réaliser le geste en vrai, voire qu’il crée une voie de remplacement si la zone est détruite », explique la scientifique. Elle ne promet pas de « miracle » mais d’aller « au maximum des possibilités ».

Notre Temps, 01/09

En Bref

Sur 82 enfants contrôlés après l’incendie de Notre-Dame, dix ont dans le sang des taux de plomb supérieurs au seuil de vigilance, selon les chiffres communiqués en juillet par l’Agence régionale de santé et relayés par de nombreux médias. Durant l’incendie, près de 400 tonnes de plomb se sont répandues dans les environs. Mediapart a pu recueillir le témoignage d’un couple dont l’enfant de 18 mois présente un taux de 48,8 μg/l (microgramme de plomb par litre de sang), à la limite du saturnisme, fixé à 50 μg/l, et bien au-dessus du seuil de vigilance de 25 μg/l. L’Inserm explique ainsi que 50 μg/l représente un seuil d’intervention. « Faut-il mettre Paris sous cloche ? », questionne un reportage de LCI. Des médecins relativisent toutefois cette pollution.

Mediapart, 05/08, RTL, LCI, NouvelObs.com, 06/08

L’Ouganda a annoncé lundi avoir commencé à tester un vaccin expérimental contre Ebola qui pourrait être utilisé dans la République démocratique du Congo voisine, où une épidémie de la maladie a fait plus de 1 800 morts en un an, indique l’AFP. L’essai du vaccin MVA-BN fabriqué par Johnson&Johnson devrait durer deux ans, a indiqué le Conseil de recherche médicale (MRC) de l’Ouganda. AFP, 05/08

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube