Press review

12 August 2020

11h56 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Prudence internationale face au vaccin russe Spoutnik V

Vladimir Poutine annonce que la Russie vient d’homologuer Spoutnik V, « le premier vaccin contre le coronavirus ». Spoutnik V a été présenté par M. Poutine comme étant « assez efficace » et produisant une « immunité stable ». La communauté scientifique note cependant que la nouvelle n’est assortie d’aucun résultat d’essai clinique. En outre Marie-Paule Kieny, experte en vaccinologie et directrice de recherche à l’Inserm, remarque qu’« ils ont réalisé la première phase d’essai sur l’animal, qui permet de s’assurer de l’innocuité du produit, ainsi que la phase deux chez l’homme, afin de voir si le vaccin induit bien une réponse immunitaire, mais il manque la phase trois », censée démontrer l’efficacité du vaccin chez l’homme. Celle de Spoutnik V commence à peine. « Ce n’est pas la première fois que la Russie use de cette stratégie d’annonce, souligne Marie-Paule Kieny. Cela avait déjà été le cas pour un vaccin contre Ebola. C’est un coup de publicité, une question de fierté nationale. Mais cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas dans la course. » Six autres vaccins candidats dans le monde sont en effet entrés en plase 3. Les réactions à l’annonce de Vladimir Poutine sont très prudentes. L’OMS ne veut pas préqualifier Spoutnik V avant d’avoir pu examiner les résulltats des essais cliniques. Spoutnik V exploite l’effet des adénovirus, des « navettes » qui favorisent le développement de la protéine Spike sur le coronavirus, Spike alertant le système immunitaire qu’il doit fabriquer des anticorps. Les premiers lots de Spoutnik V seraient prêts pour la vaccination des enseignants et personnels médicaux russes, le reste de la population pouvant y avoir accès début 2021.

Le Figaro 12/08

Lymphocytes vétérans et lymphocytes mémoire

Des études sont menées à Singapour, en Allemagne, aux Pays-Bas ou aux États-Unis, sur la mémoire du système immunitaire. Pourquoi 10 à 50 % des personnes n’ayant jamais été mises en contact avec le virus peuvent-elles le reconnaître malgré tout ? Les lymphocytes T reconnaissent l’intrusion d’un virus dans l’organisme et activent les lymphocytes B, producteurs d’anticorps. Lorsque l’organisme s’est débarrassé du virus infectieux, il continue de bénéficier de la surveillance de lymphocytes B et T vétérans, déjà aguerri à tel type de virus. Concernant le Sars-CoV-2, certains organismes réagissent parce que leurs lymphocytes vétérans ont reconnu une partie du virus, déjà identifiée sur un autre coronavirus, par exemple responsable d’un rhume. Des chercheurs de Singapour parlent de « lymphocytes T mémoire », encore vigilants après dix-sept années de veille. Simon Fillatreau (Inserm) est en train de mettre en place un suivi de l’évolution des lymphocytes mémoire chez trente patients guéris. Le Pr Samira Fafi-Kremer (Hôpitaux universitaires de Strasbourg) explique ainsi : « Nous avons trouvé que des personnes exposées [au Sars-CoV-2] au sein de leur couple ont eu des symptômes typiques du Covid-19 en moyenne sept jours après leur partenaire, puis développé une réponse T spécifique, mais sans produire d’anticorps ».

Le Figaro, 12/08

En Bref

La circulation du coronavirus augmente dans certaines régions, l’Ile-de-France et les Bouches-du-Rhône, « On est déjà au pied de la deuxième vague » selon un réanimateur francilien, mais la situation serait différente aujourd’hui de celle qui prévalait en février et mars dernier, affirme Dominique Costagliola, directrice adjointe de l’Institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique (Sorbonne Université, Inserm). Ainsi, le taux de reproduction du virus, dit taux R (nombre moyen de personnes infectées par une personne positive), était de 3 au début de la première vague, il est de 1,32 aujourd’hui. La multiplication des tests permet d’avoir une idée plus nette de la propagation de l’épidémie.

La Croix, 12/08

200 projets de vaccin contre le coronavirus sont recensés dans le monde, 139 en phase préclinique, 27 en essais cliniques, et 6 candidats en phase 3 (celui de l’université d’Oxford associée à AstraZeneca, trois projets chinois portés par Sinovac et Sinopharm, le projet américain de Moderna, et le projet germano-américain de Pfizer-BioNTech). Par ailleurs, le Murdoch Children’s Research Institute australien a constaté qu’un « vieux vaccin contre la tuberculose » serait susceptible de protéger de la Covid-19. Le gouvernement français a nommé un ‘Comité vaccin’ en juillet, en plus du Conseil scientifique et du Care (Comité Analyse, Recherche et Expertise), que préside Marie-Paule Kieny.

Libération, 12/08

Télérama interviewe, pour son site, Christophe Lavelle, physicien de formation qui mène ses recherches sous la houlette du CNRS, de l’Inserm et du Muséum national d’Histoire naturelle. Il expose la valeur culturelle de l’acte de se nourrir, « du casse-croûte de Cro-Magnon à l’assiette du futur ». Il déclare notamment : « J’ai été sollicité il y a quelques années par la filière de formation professionnelle pour expliquer aux futurs cuisiniers les processus chimiques de transformation, de cuisson. Aujourd’hui, j’enseigne moins souvent aux élèves mais plutôt directement aux profs. »

Telerama.fr, 11/08

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube