Press review

13 June 2018

11h15 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Les tumeurs du cerveau diagnostiquées grâce à un ordinateur

Les chercheurs de l’Inserm, en collaboration avec une équipe de recherche de l’Université Grenoble Alpes, ont développé un programme capable de localiser et de diagnostiquer différents types de tumeurs cérébrales par l’analyse des images d’IRM. Ils ont combiné différents outils mathématiques innovants, pour apprendre à un programme informatique à analyser ces images quantitatives issues d’IRM cérébraux et à diagnostiquer d’éventuelles tumeurs. Ces analyses ont montré des résultats de haute fiabilité avec 100% de localisations exactes et plus de 90% de diagnostics corrects du type de tumeurs. « Ces travaux montrent l’intérêt d’acquérir ce type d’images et éclairent les radiologues sur les outils d’analyse dont ils pourront disposer prochainement pour les aider dans leurs interprétations », précise Emmanuel Barbier, chercheur Inserm responsable de l’étude.

Topsante.com, 12/06

Les crises cardiaques plus mortelles en saison hivernale

Des chercheurs du Leeds General Infirmary indiquent que les personnes qui font une crise cardiaque ont un risque plus important de décès si celle-ci se produit en saison hivernale par rapport à la saison estivale, rapporte Santemagazine.fr. Les infections respiratoires plus fréquentes à cette période de l’année pourraient être en cause. Selon l’Inserm, la France compte environ 120 000 infarctus du myocarde par an. « Environ 10% des victimes décèdent dans l’heure qui suit et le taux de mortalité à un an est de 15% », explique-t-il. L’étude des chercheurs du Leeds General Infirmary explique que les crises cardiaques sont plus souvent mortelles en hiver qu’en été. L’étude a consisté à comparer les informations de 4 056 personnes ayant toutes reçu un traitement pour une crise cardiaque au cours des quatre années distinctes et a permis de découvrir que les crises cardiaques les plus graves étaient plus mortelles pendant les six mois les plus froids de l’année.

Santemagazine.fr, 12/06

En Bref

L’émission « La méthode scientifique », diffusée lundi sur France Culture, s’est intéressée aux Accidents vasculaires cérébrales (AVC). Etaient invités Stéphanie Debette, professeur d’épidémiologie à l’université de Bordeaux, directrice de l’équipe « maladies vasculaires et neurologiques épidémiologie intégrative et génétique » au centre Inserm U1219, et Jean-Louis Imas, professeur de neurologie de l’université Paris Descartes, chef de l’équipe de recherche Inserm 194 « accidents vasculaires cérébraux ».

France Culture, 11/06

Dans un article publié dans les comptes rendus de l’Académie des sciences américaines (PNAS), le 11 juin, Bernt Brastberg et Ole Rogeberg, économistes du centre Ragnar Frisch de l’université d’Oslo (Norvège), affirment de façon catégorique que la baisse du quotient intellectuel présente une « origine environnementale » et non génétique, souligne l’édition Science et Médecine du Monde. Ils ont analysé trente années de tests cognitifs des jeunes conscrits norvégiens, de la génération née en 1962 à celle de 1991.

Le Monde, édition Science et Médecine, 13/06

Une équipe internationale constate que Crispr-Cas9, outil révolutionnaire de modification des gènes utilisé pour lutter contre certaines maladies comme la drépanocytose, pourrait accroître les risques de cancer, souligne Le Monde, dans son édition Science et Médecine. Elle a découvert que Crispr-Cas9 déclenchait un signal d’alarme et de réparation chez les cellules saines qui contrariait son action. C’est donc sur les cellules ne disposant pas de ce mécanisme que Crispr-Cas9 va être le plus efficace, rapporte le journal.

Le Monde, édition Science et Médecine, 13/06

Des chercheurs de l’université de New Castle (Royaume-Uni) ont réalisé une cornée bio-imprimée. Ils ont scanné l’œil d’un patient pour pouvoir en reproduire la forme et ont ensuite développé un gel pour l’impression, explique L’Usine Nouvelle. Plusieurs années de recherche et de tests sont cependant encore nécessaires pour que cette cornée bio-imprimée puisse être greffée sur l’homme.

L’Usine Nouvelle, 14/06

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube