Press review

24 January 2018

15h40 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Lancement d’un projet de prothèse du genou connectée

L’ensemble des médias rapporte que le CHRU de Brest, en partenariat avec l’Inserm et des entreprises innovantes, a lancé le 23 janvier le projet « FollowKnee » (suivi du genou) qui consiste à proposer, d’ici à cinq ans, une prothèse du genou connectée capable de déceler une infection ou un défaut mécanique. L’agence précise que « c’est l’équipe brestoise du Latim, le Laboratoire de traitement de l’information médicale, qui est à l’origine de ce projet auquel participe l’Inserm, mais aussi l’Université de Bretagne occidentale (UBO), le centre de recherche IMT Atlantique, ainsi que plusieurs entreprises innovantes ». « Il s’agit de développer une prothèse de genou connectée sur mesure, qui sera imprimée en 3D à partir d’un scanner fait sur le patient », a expliqué Eric Stindel, directeur du Latim, lors d’une présentation du projet à la presse.

AFP, Doctissimo.fr, La-croix.com, 23/01, La Tribune, Le Soir, 24/01

En Bref

Le Monde brosse le portrait d’Antoine Petit, qui quitte la présidence de l’Inria pour celle du CNRS. L’informaticien avait déjà été pressenti à ce poste en 2010 pour succéder à Arnold Migus. Il se dit « plus prêt aujourd’hui qu’à l’époque », connaissant bien le « vaisseau amiral de la recherche française » dont il a été le directeur interrégional pour la région Sud-Ouest de 2004 à 2006. Le quotidien rappelle qu’il fut l’un des cosignataires d’une  récente tribune sur Lemonde.fr appelant à la création d’un comité national d’éthique du numérique.

Le Monde, 24/01

Le Parisien et La Croix rendent compte de la sortie aujourd’hui au cinéma du film « Sugarland »,  dénonçant les effets néfastes du sucre et notamment de celui caché dans les produits alimentaires industriels. Jean-Michel Cohen souligne : « On sait depuis peu de temps qu’une alimentation trop riche en sucres favorise le développement de cellules cancéreuses ». Selon Laurence Plumey, médecin nutritionniste à l’hôpital Necker (Paris), « aujourd’hui, les enfants en absorbent en moyenne deux à trois fois plus que nécessaire ». Les spécialistes estiment également que l’épidémie de diabète, qui touche maintenant 3,5 millions de personnes en France, est liée à cet excès. « Alors que les recommandations nutritionnelles sont de 50 g maximum de sucre par jour pour les femmes et de 60 g pour les hommes, nous en consommons le double », explique Jean-Michel Cohen.

Le Parisien, La Croix, 24/01

Deux équipes françaises à Lille et à Paris se sont penchées sur un champignon comestible qui pourrait aider à lutter contre les maladies génétiques. Le clitocybe inversé possède en effet la capacité de corriger des mutations « non-sens », qui bloquent le fonctionnement habituel des gènes. Fabrice Lejeune, de l’Inserm (UMR 8161), indique : « Pour le moment, tout va dans le bon sens, et les molécules semblent extrêmement actives. Nous espérons diminuer les concentrations pour réduire les effets toxiques à long terme ».

Science et Vie, 01/02

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube