Press review

29 July 2020

15h26 | By INSERM PRESS OFFICE

Sorry, this entry is only available in French.

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Covid-19 : l’association remdesivir et diltiazem prometteuse

Santemagazine.fr rapporte qu’une étude, parue dans Nature et dont l’auteur principal est Sumit Chanda, directeur du programme Immunité et Pathogenèse du Sanford Burnham Prebys Medical Discovery Institute (San Diego, Californie), a permis de recenser 100 molécules pharmaceutiques avec une activité antivirale confirmée en laboratoire. Parmi celles-ci, 21 ont été jugées efficaces contre le Covid-19 à des concentrations sûres pour les patients. Et quatre de ces médicaments se sont avérés fonctionner en synergie avec le remdesivir. En France, des chercheurs de l’Inserm, du CNRS, de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et de l’ENS Lyon au sein du Centre international de recherche en infectiologie (CIRI) ont constaté que l’association entre la molécule remdesivir et l’antihypertenseur diltiazem pourrait « apporter un bénéfice significatif chez les patients atteints de Covid-19 ». Publiés dans la revue Cell Reports Medicine, les résultats de l’étude montrent une réduction significative de la charge virale dans les tissus infectés par le coronavirus lorsqu’ils sont traités par le remdesivir. Et cet effet est accru lorsque le diltiazem est ajouté en combinaison.

Santemagazine.fr, Capital.fr, Futura-Sciences.com, 28/07

Lire le communiqué de presse du 27/07/2020: ” Covid-19 : l’association prometteuse du remdesivir et du diltiazem ouvre de nouvelles pistes thérapeutiques

En Bref

Odile Launay, professeure spécialiste des vaccins, infectiologue à l’hôpital Cochin (AP-HP) à Paris, décrypte, dans une interview accordée au Parisien, l’avancement des différents projets en cours de vaccin contre le Covid-19 et explique en quoi consistent les essais de phase 3 qui viennent d’être lancés. Elle souligne : « On peut s’attendre à de premiers résultats sur ces essais dans deux à trois mois, à l’automne. On saura alors si ces vaccins marchent ou pas, et quel est le niveau de protection ». Et d’ajouter : « Si tout se passe bien, et que les essais montrent que les personnes vaccinées font moins d’infections que les autres, on pourrait alors avoir un vaccin prêt pour début 2021 ».

Le Parisien, 29/07

Des excipients généralement considérés comme inertes entrant dans la composition des médicaments – des colorants ou des conservateurs par exemple – ne le sont pas, révèle une étude menée aux Etats-Unis par des universitaires et des chercheurs de Novartis. Joshua Pottel (université de Californie, San Francisco) et ses collègues ont mis en évidence plus de 130 de ces interactions jusqu’alors inconnues pour 38 excipients approuvés.

Le Monde, 29/07

Une recherche conjointe entre l’Institut national d’études démographiques (Ined) et l’Inserm a consisté à analyser 6 séries Netflix pour les jeunes. Cette étude a étudié les contenus liés à la santé sexuelle dans 65 épisodes de 6 séries récentes (2015-2020) et populaires chez les jeunes. Deux séries avaient un synopsis directement en lien avec la santé sexuelle (26 épisodes) : Sex Education et les Chroniques de San Francisco (version 2019). Quatre autres étaient « tout sujet » (39 épisodes) : Elite, 13 Reasons Why, Stranger Things, The Society. Les messages relevés dans les séries allaient au-delà de la simple prévention des risques. Ils pouvaient notamment être des informations factuelles exprimées par les personnages.

Theconversation.com, 28/07

Archives

A press review is only a summary of media analysis and press articles that have been read to realize it each day. The press review can not be interpreted as reflecting the point of view of Inserm. The link towards the original article, when existing, is indicated in the synthesis.

These links, active at the updating date, may become unavailable in the following days. This depends on the media policy.





fermer
fermer
RSS Youtube