Synthèse de presse

11 octobre 2018

12h29 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Les outils, identifiés par le cerveau comme de véritables organes

Une étude de chercheurs de l’Inserm au sein du Centre de recherche en neurosciences de Lyon (Inserm/Université Jean Monnet Saint-Etienne/Université Claude Bernard Lyon 1/CNRS) montre qu’un humain tenant un outil est capable de percevoir tactilement son environnement non pas uniquement avec l’extrémité de l’outil mais avec l’intégralité de ce dernier, rapporte Lesoir.be. Les résultats de ces travaux, parus dans la revue Nature, démontrent la capacité humaine à « incorporer » l’ensemble d’un outil tenu en main comme s’il faisait partie de son propre corps, le cerveau l’intégrant comme un organe des sens à part entière. Cette découverte pourrait permettre d’améliorer la compréhension des phénomènes d’incorporations d’outils chez l’être humain et de la perception sensorielle des non-voyants, ainsi que l’appréhension de l’utilisation des prothèses chez les personnes amputées.

Lesoir.be, 10/10

Journée contre les rhumatismes

Le Figaro Santé, qui publie un dossier sur l’arthrose, explique que la Journée contre les rhumatismes, organisée cette année le 12 octobre par l’Inserm, la Société française de rhumatologie, la Fondation Arthritis et plusieurs associations, vise à mieux faire connaître ce fléau qui concerne directement un Français sur deux. Dans un entretien accordé au trimestriel, le Pr Francis Berenbaum, chef du service de rhumatologie de l’hôpital Saint-Antoine, qui lutte depuis de nombreuses années contre les rhumatismes et les maladies musculo-squelettiques, explique : « On peut combattre les rhumatismes à tout âge ». « Les rhumatismes et maladies musculo-squelettiques (RMS) regroupent des maladies allant de l’arthrose à l’ostéoporose ». Selon le Pr Berenbaum, « les facteurs de risque de l’arthrose sont de deux ordres : les deux principaux, en dehors du vieillissement, sont l’obésité et les traumatismes ». Et d’ajouter : « L’obésité apparaît de plus en plus jeune et les traumatismes, souvent sportifs, impliquent des gens plutôt jeunes ».

Le Figaro Santé, 01/10

En Bref

Valérie Castellani fait partie des trois lauréats ayant reçu, lors d’une cérémonie le 10 octobre, la médaille de l’innovation 2018 du CNRS. Cette médaille récompense, depuis 2011, des personnalités « dont les recherches exceptionnelles ont conduit à des innovations marquantes sur le plan technologique, économique, thérapeutique et sociétal ». Valérie Castellani est spécialisée en biologie du développement à l’Institut NeuroMyoGène (Unité CNRS/Inserm/Université Claude-Bernard-Lyon-1). Elle a fondé en 2016 l’entreprise « Oncofactory » avec sa collègue Céline Delloye-Bourgeois, visant à diagnostiquer rapidement des cancers et en prédire l’évolution en en créant des répliques miniatures.

Sciencesetavenir.fr, 10/10

Le Figaro rapporte qu’une étude menée conjointement par le CNRS, les universités américaines d’Arizona et de Louisiane et l’université australienne Deakin, à Geelong, suggère que les activités humaines (pollution, résidus de pesticides, traces de médicaments) pourraient bien conduire à une augmentation du nombre de cancers dans la faune sauvage. Réalisés par Mathieu Giraudeau, du laboratoire Mivegec IRD-CNRS à l’université de Montpellier et de l’université d’Arizona, les travaux ont été publiés dans la revue Nature Ecology & Evolution.

Le Figaro, 11/10

Henri Pujol, professeur honoraire de médecine à l’Université de Montpellier, publie dans La Tribune un article intitulé « Les 12 commandements pour diminuer le risque de cancer ». Il explique que le programme « L’Europe contre le cancer » est une initiative ambitieuse qui poursuit encore aujourd’hui son œuvre de prévention à travers ses 12 commandements, le « Code européen contre le cancer », dont « Ne fumez pas », « Limitez votre consommation d’alcool », et « Gardez un poids de forme ». Ce code, lancé il y a 30 ans, a permis de sauver des milliers de vies en avertissant les citoyens de leurs comportements à risque. Il a évité 92 500 décès par cancer en l’an 2000 dans l’Europe des Douze, dont 18 300 en France.

La Tribune, 11/10

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube