Synthèse de presse

12 mars 2020

11h39 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

Coronavirus : trois « candidats médicaments » vont être testés par la France

Les Echos soulignent qu’un point-presse a été organisé le 11 mars au ministère de la Recherche pour montrer que, dans l’Hexagone, tout était en ordre de bataille pour permettre à la cinquantaine d’équipes de recherche françaises concernées de participer efficacement à la lutte contre le nouveau coronavirus SARS-CoV-2. « En temps d’épidémie, la recherche fait partie de la réponse », a rappelé en ouverture de son propos Yazdan Yazdanpanah, chef du service maladies infectieuses à l’hôpital Bichat et président de REACTing, le consortium créé en 2013 après l’épidémie de chikungunya pour coordonner l’action des différents laboratoires à l’échelle nationale lors de la survenue d’une épidémie. Principale nouveauté annoncée hier au ministère de la Recherche par M. Yazdanpanah, le lancement « d’ici à la fin de la semaine ou au début de la semaine suivante », d’un ambitieux essai clinique appelé Discovery et visant à tester trois candidats médicaments, et le chercheur de préciser : « ceux considérés comme prioritaires par l’OMS . Le Lopinavir est utilisé dans un vaste essai international, promu par l’Inserm et auquel participe la France. L’essai doit démarrer « à la fin de cette semaine ou en début de semaine prochaine » a annoncé Yazdan Yazdanpanah. Il devrait inclure 3 200 patients, dont 800 en France. Outre le Lopinavir et l’association Lopinavir-Interféron, l’essai permettra d’évaluer l’efficacité d’une autre molécule antivirale, le Remdesivir. Issue du laboratoire Gilead, cette molécule était en cours de développement contre le virus Ebola lorsque s’est déclarée la pandémie du coronavirus à Wuhan. Autre annonce phare : le lancement immédiat, grâce à un fonds d’amorçage dédié, de 20 projets de recherche sélectionnés par le conseil scientifique de REACTing parmi 33.

France Inter, 11/03, Les Echos, Le Figaro, 12/03

En Bref

Edith Heard, patronne de l’EMBL (Laboratoire de biologie moléculaire européen) depuis le 1er janvier 2019 à Heidelberg (Allemagne), est lauréate du prix pour les femmes et la science de l’Unesco-L’Oréal pour ses travaux sur la richesse génétique des chromosomes X. A cause de l’épidémie de coronavirus, la célébration n’aura lieu qu’en 2021. Désormais, elle veut mettre en place, à l’EMBL, un programme de recherche fondamentale « pour lutter contre l’effondrement de la biodiversité, la propagation des épidémies ou encore la résistance aux antibiotiques ».

Le Figaro, 12/03

Une équipe de biologistes grenoblois a découvert la manière dont le parasite responsable de la toxoplasmose pénètre dans nos cellules et comment contrôler la reproduction de ce parasite. Mohamed-Ali Hakimi, directeur de recherches à l’Inserm, Institut pour l’Avancée des Biosciences, a été interviewé hier par France 3 Alpes.

France 3 Alpes, 11/03

Les dernières données sur la grippe saisonnière montrent une baisse de l’activité grippale, rapporte LeParisien.fr. L’auteur de l’article se demande si ce reflux est dû à la diffusion des gestes barrières contre le SARS-CoV-2. Selon le bulletin hebdomadaire de Santé publique France, publié hier, l’épidémie de grippe saisonnière continue à diminuer en France : « l’activité grippale est en baisse dans sept régions métropolitaines par rapport à la semaine précédente ». En revanche, elle est stable dans six régions (Centre-Val de Loire, Grand Est, Hauts-de-France, Ile-de-France, Normandie et Occitanie). Seules la Corse et l’Ile-de-France sont passées au stade « post-épidémique ». Au niveau national, les consultations chez les médecins sont en diminution de 3 % par rapport à la semaine précédente selon les données du réseau Sentinelles, et en recul de 9 % pour les visites de SOS Médecins.

LeParisien.fr, 11/03

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube