Synthèse de presse

14 novembre 2019

12h05 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

Diabète de type 1 : nouvelles pistes de recherche

Alors que se déroule aujourd’hui la Journée mondiale du diabète, l’Inserm fait le point sur les principales pistes de recherches concernant le diabète de type 1, dit insulinodépendant, rapporte Santemagazine.fr. A l’Inserm, onze équipes réparties en neuf unités travaillent à améliorer la prise en charge des patients, en tentant de caractériser les cellules du pancréas des personnes atteintes, et à mieux comprendre la maladie, notamment en termes de facteurs de risque ou encore de susceptibilité génétique. Si plusieurs équipes s’attèlent notamment à étudier l’immunothérapie ou à créer un pancréas artificiel externe pour éviter les injections manuelles d’insuline, c’est une autre approche que l’Inserm met en avant tant elle suscite d’espoirs. Il s’agit de la transplantation d’îlots de Langerhans, les cellules du pancréas qui sécrètent de l’insuline. « La greffe d’îlots est proposée à deux profils de patients : d’une part ceux qui ont un diabète de type 1 très instable, souvent ancien, avec notamment la survenue d’hypoglycémies sévères et/ou non ressenties, d’autre part les patients greffés d’un rein, qui prennent déjà des médicaments immunosuppresseurs qu’il suffit alors d’ajuster », a détaillé dans un communiqué Marie-Christine Vantyghem, chercheuse Inserm au sein du CHU de Lille, dont l’équipe a développé cette approche et greffé plus de cinquante personnes. Par ailleurs, l’AFP souligne qu’une étude en cours à l’Hôpital Necker inclut dix enfants de 6 à 12 ans utilisant le système Diabeloop, tandis que celui de Tandem, développé avec la collaboration de l’Inserm et de l’université de Virginie, est testé en France chez 120 enfants. Des résultats encore intermédiaires suggèrent que la « boucle fermée » (parfois appelée « pancréas artificiels ») permet d’augmenter le temps pendant lequel le taux de glycémie est normal, « avec une réduction significative du temps passé en hypo- et en hyperglycémie », indique l’Inserm.

AFP, LCI, Santemagazine.fr, Doctissimo.fr, 13/11

Reprise du dossier de presse du 13/11/2019: “Dossier de presse : Diabète de type 1 : l’Inserm fait le point sur les recherches

En Bref

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) va pour la première fois examiner s’il est possible d’inclure l’insuline humaine, un traitement contre le diabète, sur sa liste des médicaments préqualifiés, afin d’élargir l’accès à ce traitement salvateur. « Le diabète est en hausse dans le monde entier, et il progresse encore plus rapidement dans les pays à faible revenu », a déclaré le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, cité dans un communiqué. « Trop de personnes ayant besoin d’insuline se heurtent à des difficultés financières pour y avoir accès (…) et risquent leur vie. L’initiative de préqualification de l’OMS pour l’insuline est une étape vitale pour s’assurer que tous ceux qui ont besoin de ce traitement salvateur puissent y avoir accès », a-t-il ajouté.

AFP,13/11

Freddy Jeanneteau, neurobiologiste qui dirige l’équipe « Hormone, plasticité et stress » à l’Institut de génomique fonctionnelle (Inserm/CNRS/Université de Montpellier), travaille sur les mécanismes expliquant un lien entre des stress éprouvés juste avant et peu après la naissance et certains troubles du comportement social, rapporte Lepoint.fr. Il a, pour cela, reçu un financement de la Fondation pour la recherche médicale, qui vient de lancer sa nouvelle campagne. Dans une interview accordée à Lepoint.fr, Freddy Jeanneteau souligne les inquiétantes conséquences à long terme du stress précoce.

Lepoint.fr, 13/11

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube