Synthèse de presse

15 mars 2018

11h55 | Par INSERM (Salle de presse)

Rougeole : crainte d’une flambée des cas

Le Figaro explique que, depuis le 6 novembre dernier, début de l’épidémie en Nouvelle-Aquitaine, 913 cas de rougeole en France ont été recensés (90% en 2018), ayant conduit à 201 hospitalisations et un décès. Compte tenu de cette situation, une conférence de presse a été organisée le 14 mars par la Direction générale de la Santé (DGS). Daniel Lévy-Bruhl, responsable de l’unité Infections respiratoires et vaccination de Santé publique France, souligne : « Nous voulons absolument éviter la situation de 2008-2012 avec une épidémie de très grande ampleur en France, responsable de près de 25 000 cas de rougeole déclarés, dont 1 500 pneumonies graves, 35 encéphalites et 20 décès ». Il ajoute : « Toutes les régions sont touchées mais tous les départements ne le sont pas ». Le Pr Jérôme Salomon, nouveau directeur de la DGS, déplore : « Aucun département n’a atteint la couverture de 95%, c’est l’objectif à atteindre pour maîtriser cette épidémie ».

Le Figaro, 15/03

Zika : le risque d’atteintes neurologiques sur le fœtus s’élève à 7%

Des chercheurs de l’Inserm, de l’Institut Pasteur et du CHU de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) ont étudié le risque de complications neurologiques graves chez les fœtus et enfants de mères infectées par le virus Zika en cours de grossesse aux Antilles et en Guyane. Le risque global est de 7% et atteint 12,7% quand l’infection survient dans le premier trimestre de grossesse, selon cette étude, publiée dans The New England Journal of Medicine. Le Quotidien du Médecin souligne que l’étude, qui s’inscrit dans le cadre du programme ZIKAlliance, s’est montée très rapidement avec l’Inserm et l’aide du consortium REACTing.

Liberation.fr, 14/03, Le Quotidien du Médecin, 15/03

En Bref

A l’occasion de la Semaine du cerveau, France3.fr propose de découvrir le centre Neurocampus de Bordeaux. Ce pôle d’excellence abrite un laboratoire de référence spécialisé dans le stress post-traumatique. Aline Desmedt est neurobiologiste au Laboratoire Inserm du Neurocentre Magendie à Neurocampus Bordeaux. Elle travaille depuis 20 ans avec des victimes du stress post-traumatique afin d’étudier ce trouble psychique, explique le site.

France3.fr, 14/03

Le dernier rapport de Santé publique France constate une persistance de l’épidémie de grippe malgré une diminution du nombre de contaminés. L’an dernier, à la même époque, l’épidémie de grippe était terminée. Or, la semaine dernière, Santé publique France a évalué le taux de consultation pour syndrome grippal à 145 pour 100 000 habitants. Selon Bruno Lina, responsable du centre grippal de Lyon, la durée de cette épidémie s’explique par la combinaison de deux virus, A et B, qui se sont déclarés de manière décalée.

La-croix.com, 14/03

Humanité Dimanche souligne que « 25 à 50% de notre énergie quotidienne proviennent d’aliments ultra-transformés par l’industrie » (céréales de petit déjeuner, chips, boissons…). « Une enquête d’envergure, Nutrinet-Santé, pointe le risque accru de cancer lié à cette consommation riche en « contaminants » », indique le journal. La cohorte Nutrinet-Santé rapporte que l’augmentation de 10% de consommation de produits ultra-transformés est associée à une hausse significative de plus de 12% de risque de cancers colorectal, de la prostate et du sein.

Humanité Dimanche, 15/03

Le biologiste japonais Qing Li publie un livre intitulé « Shinrin-Yoku » (« Les Bains de forêt » en français), traduit en 35 langues, dans lequel il explique les vertus insoupçonnées d’une balade en forêt. Il raconte comment, lui et ses équipes, ont prouvé que « la fréquentation des arbres diminuait le taux de cortisol, un indicateur de stress, donnait un coup de fouet à notre système immunitaire et même augmentait les cellules tueuses (NK), ces protéines qui protègent notamment contre le cancer », explique Le Parisien. Michel De Waard, directeur de recherche à l’Inserm au sein du Grenoble Institut des neurosciences, n’est pas surpris par ces résultats.

Le Parisien, 15/03

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube