Synthèse de presse

22 août 2019

11h43 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

Les amis, une protection contre Alzheimer

L’étude Whitehall II, qui a débuté en 1985 auprès de plus de 10 000 fonctionnaires anglais âgés de 35 à 55 ans, soit bien avant l’apparition des symptômes de la maladie d’Alzheimer pour la plupart des personnes, montre, à partir des données d’environ 7 500 d’entre eux, que les amis sont une protection contre cette maladie. Pour faciliter l’interprétation, « nous avons choisi de présenter les résultats en mesurant les contacts sociaux à l’âge de 50, 60 et 70 ans, expliquent les chercheurs, trois Britanniques et deux Français, dans la revue Plos Medicine. Nous avons découvert qu’une plus grande fréquence des contacts sociaux à l’âge de 60 ans s’accompagnait d’une réduction du risque de développer une démence [dont la maladie d’Alzheimer] et que cette association était davantage liée aux contacts avec les amis qu’avec la famille », écrivent-ils. « L’interaction avec ses amis, et moins avec ses proches, implique que l’on sorte cérébralement de sa zone de confort, de sa routine dans laquelle on n’est pas remis en question, moins stimulé », explique le Pr Eric Boulanger, spécialiste de la médecine et biologie du vieillissement au CHU de Lille (Inserm).

Le Figaro, 22/08

Des maires luttent contre les pesticides

Le tribunal administratif de Rennes doit se prononcer, aujourd’hui, sur l’arrêté de Daniel Cueff, maire de Langouët, une commune de 600 habitants en Ille-et-Vilaine, visant à interdire l’usage des pesticides à moins de 150 mètres des habitations, rapporte La Croix. Sans étiquette mais engagé dans une démarche écologique depuis vingt ans, Daniel Cueff avait pris cet arrêté le 18 mai, après que des analyses d’urines réalisées par un collectif d’habitants ont révélé un taux de glyphosate en moyenne quatorze fois supérieur à la limite de qualité fixée pour l’eau potable. Mais, les préfectures attaquent systématiquement ces décisions, au motif qu’elles ne relèvent pas de la compétence communale, constate le quotidien. La ministre de l’Ecologie, Elisabeth Borne, promet « très prochainement » des propositions pour « mieux protéger » les habitants des épandages de pesticides. Ces deux dernières années, une dizaine de maires de différentes tendances politiques ont pris des arrêtés similaires.

La Croix, 22/08

En Bref

A l’occasion du congrès sur la maladie cœliaque et les pathologies associées au gluten qui se tient du 5 au 7 septembre à Paris, des scientifiques veulent informer le grand public sur les « mythes et réalités » qui entourent le gluten. « On assiste à une « mode » du régime sans gluten, qui sème le trouble dans l’esprit du grand public », regrette Nadine Cerf-Bensussan, directrice de recherche à l’Inserm. « Il faut bien distinguer les pathologies bien définies liées au gluten (et au blé) et l’hypersensibilité au gluten. Il existe deux pathologies liées au gluten : la maladie cœliaque et l’allergie au blé. Ces maladies peuvent être diagnostiquées grâce à des tests sérologiques fiables. La maladie cœliaque doit être traitée par un régime sans gluten très strict et l’allergie au blé doit être traité par un régime sans blé », poursuit la chercheuse.

Allodocteurs.fr, 21/08

Eric Muraille, de l’Université Libre de Bruxelles, explique dans un article publié dans La Tribune « pourquoi il ne faut pas renoncer à utiliser » les vaccins vivants atténués. Il indique : « Des études récentes ont révélé qu’ils génèrent non seulement une protection spécifique contre les agents infectieux envers lesquels ils furent développés, mais aussi une protection non spécifique de ceux-ci ». Selon Eric Muraille, « ce constat plaide pour une remise en cause des fondements du paradigme vaccinal actuellement en vigueur ».

La Tribune, 22/08

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube