Synthèse de presse

22 février 2018

12h27 | Par INSERM (Salle de presse)

La flunarizine, nouveau candidat médicament pour l’amyotrophie spinale

Le Figaro rapporte qu’une équipe de chercheurs de l’Inserm (UMR 1124) et des universités Paris-Descartes et Paris-Diderot vient de découvrir, sur modèle murin, qu’un médicament déjà employé contre la migraine et l’épilepsie, la flunarizine, permet de réparer un défaut moléculaire lié à l’amyotrophie spinale, maladie grave et incurable

Le Figaro, 22/02

Nanorobots contre les tumeurs

Humanité Dimanche indique que des chercheurs de l’université de l’Etat d’Arizona et du Centre National des nanosciences et de la technologie de l’Académie chinoise des sciences sont arrivés à éradiquer les cellules cancéreuses de souris en programmant de minuscules robots en tissu biologique. Ces travaux sur des robots à ADN, publiés dans Nature Biotechnology, ont permis de doubler l’espérance de vie de leurs modèles. Hao Yan, un des auteurs de l’étude, explique : « Les nanorobots voyagent dans la circulation sanguine jusqu’aux tumeurs, où ils deviennent actifs ». Les robots bloquent l’apport sanguin, ce qui provoque, dans les 24 heures, des lésions sur les tissus tumoraux. Le journal explique que « la clé de la programmation de ces robots réside dans la présence à leur surface d’une molécule spéciale (les aptamères, sortes d’anticorps) qui cible spécifiquement une protéine, la nucléoline. Cette molécule est fabriquée en grande quantité uniquement à la surface des cellules des vaisseaux des tumeurs ».

Humanité Dimanche, 22/02

En Bref

Le Point rend compte de la mise au point de Petrus, un nouvel instrument d’imagerie médicale, par des chercheurs français (Inserm, CNRS), qui permet d’observer en 3D de multiples facettes du vivant en temps réel et de manière non invasive. Cet outil combine la tomographie par émission de positons (PET-scan), avec l’imagerie ultrasonore ultrarapide.

Le Point, 22/02

Le Figaro explique que « les blessures morales du soldat [sont] mesurées ». Harold Koening, professeur de psychiatrie et de sciences du comportement à l’université Duke (Etats-Unis) vient, avec ses collègues de plusieurs centres d’accueil de vétérans américains, d’établir un questionnaire reposant sur 45 questions destinées aux militaires, le Miss-M (Moral Injury Symptom Scale-Military Version). Il souligne, dans le Journal of Religion & Heatlh, que « la blessure morale est un syndrome caractérisé par des symptômes de conflit intérieur psychologique et religieux ou spirituel ». Selon les auteurs de l’étude américaine, qui a porté sur 373 vétérans et 54 militaires d’active, « près de 90% des participants rapportaient un indice de gravité de 9 ou 10 (sur une échelle allant jusqu’à 10) pour au moins l’un des symptômes de blessure morale (…) ».

Le Figaro, 22/02

Née en Norvège, la start-up Biovotec a mis au point une solution anti-escarres chroniques dont la phase d’essai clinique devrait se dérouler au CHU de Nice. La jeune entreprise vient d’installer sa R&D à Sophia-Antipolis.

La Tribune, 22/02

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube