Synthèse de presse

22 mars 2018

12h27 | Par INSERM (Salle de presse)

La « maladie du foie gras » liée à une surconsommation de viande rouge

Francesoir.fr et Pourquoidocteur.fr rendent compte d’une récente étude israélienne, qui révèle que la viande rouge et la viande transformée pourraient en grande quantité favoriser l’apparition de la NASH, maladie du foie notamment due à l’abus de graisse. Les chercheurs, dont les travaux sont publiés dans le Journal of Hepathology, ont observé plusieurs centaines de patients gros consommateurs de viande rouge et de viande transformée (fumée, salée…) et ont constaté que ces carnivores étaient plus souvent concernés par la NASH, même après pondération des résultats en fonction du poids, de l’activité physique et autres éléments qui peuvent influer sur la santé du foie. 

Francesoir.fr, Pourquoidocteur.fr, 21/03

Vers la fin de l’épidémie de grippe

Selon les données collectées par les médecins du réseau Sentinelles et analysées par l’Inserm, l’épidémie de grippe 2017-2018 touche à sa fin, indique LeParisien.fr. La semaine dernière, en France métropolitaine, le taux d’incidence de syndrome grippal était estimé à 108 cas pour 100 000 habitants, une « nette diminution » par rapport aux semaines précédentes. Les taux d’incidence les plus élevés ont été relevés en Auvergne-Rhône-Alpes (166 pour 100 000 habitants), en Bretagne (143) et dans les Hauts-de-France (139). Pour la varicelle, le virus est encore en phase dite « modérée » mais il s’étend. Neuf foyers régionaux ont été observés par le réseau Sentinelles, souligne Bourse.Lci.fr.. 

LeParisien.fr, Bourse.Lci.fr, 21/03

En Bref

La Croix se penche sur la médecine prédictive, très encadrée en France. La médecine prédictive se développe aux Etats-Unis où une société vient d’être autorisée à commercialiser, via Internet, des tests de prédisposition au cancer du sein. Pour la maladie de Huntington, affection neurodégénérative qui n’a aucun traitement disponible actuellement, certaines personnes « font le test pour ne pas rester dans l’incertitude, notamment s’ils ont un projet d’enfant », explique Ségolène Aymé, généticienne et fondatrice du portail Orphanet sur les maladies rares.

La Croix, 22/03 

Pourquoidocteur.fr souligne que le retour des beaux jours dès lundi 27 mars prochain fera réapparaître les pollens. Le risque d’allergie sera maximal tout autour de la Méditerranée. Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) met en garde : les patients « devront rester vigilants et bien suivre leurs traitements ou consulter leur médecin en cas de symptômes ». Selon l’Inserm, la prévalence de la dermatite atopique est évaluée à 15-20%, celle de l’asthme à 7-10% et celle de la rhinite et de la conjonctivite allergique autour de 15-20%.

Pourquoidocteur.fr, 21/03 

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube