Synthèse de presse

31 mai 2018

11h23 | Par INSERM (Salle de presse)

Des mesures d’urgence pour les personnes âgées dépendantes

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a présenté, hier, sa feuille de route pour le grand âge et l’autonomie, lors d’une journée de travail organisée par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et l’Assemblée des départements de France (ADF), rapportent Les Echos. La réforme de fond interviendra début 2019. Le nombre de plus de 85 ans en France va passer de 1,5 million aujourd’hui à 4,8 millions en 2050. L’année en cours, a expliqué la ministre, va être utilisée pour consulter tous azimuts sur plusieurs questions clés. Dans l’immédiat, une enveloppe de 100 millions d’euros va être débloquée pour les deux prochaines années afin de soutenir les services d’aide à domicile. Du côté des maisons de retraite médicalisées (Ehpad), le calendrier des dépenses va être accéléré.

Les Echos, 31/05

En Bref

Le Figaro revient sur les travaux de Paolo Giacobini, directeur de recherche Inserm/Université de Lille, publiés dans Nature Medicine, qui représentent une piste pour traiter le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Goeffroy Robin, responsable de l’unité de gynécologie endocrinienne du CHRU de Lille, salue un « très beau travail » qui renforce l’idée que « l’hormone AMH a un rôle important dans les mécanismes à l’origine du SOPK ».

Le Figaro, 31/05

François Taddei, ingénieur, biologiste à l’Inserm, directeur du Centre de recherches interdisciplinaires (CRI) à Paris, expose au Point ses idées novatrices sur les apprentissages. Il vient de remettre au gouvernement un rapport destiné à « coconstruire une société apprenante ». Il souligne : « A l’heure où les machines apprennent, si on sélectionne nos enfants uniquement sur leurs capacités à mémoriser et à calculer, on est mal parti ! Les machines mémorisent et calculent mieux que nous, il faut qu’on soit capable d’inviter les enfants à développer d’autres compétences ».

Le Point, 31/05

Sciences et Avenir brosse le portrait de Cécile Martinat, biologiste, directrice de l’institut I-Stem à Evry (Essonne). Cécile Martinat a placé la lutte contre les maladies rares au cœur de ses recherches. Le mensuel indique : « En moins de quinze ans, cette biologiste d’à peine 45 ans est devenue « l’une des plus grandes expertes des cellules souches et des maladies rares, en France et dans le monde », selon l’Inserm, son employeur ».

Sciences et Avenir, 01/06

Une conférence sur l’e-santé et le vieillissement se déroulera le 14 juin à 19h à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris, en duplex avec la Fruitière numérique à Lourmarin (84) dans le cadre du cycle « santé en questions ». Y participera notamment Claudine Berr, épidémiologiste, directrice de recherche à l’Inserm, à Montpellier

Sciences et Avenir, 01/06

Sciences et Avenir publie un dossier sur le cerveau et explique qu’il est possible de l’améliorer. « Apprentissage, concentration, mémoire… Les recherches en neurosciences se multiplient, permettant d’élaborer des stratégies pour stimuler nos capacités cognitives et mieux tirer profit de nos émotions », souligne le mensuel.

Sciences et Avenir, 01/06

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube