Synthèse de presse

06 février 2020

12h18 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

Paludisme : un vaccin pour protéger les femmes enceintes en cours de développement

Des chercheurs français (Inserm/Université de Paris/CNRS) ont mis au point un vaccin pour protéger les femmes enceintes et leur enfant à naître du paludisme, rapportent Relaxnews et Lequotidiendumedecin.fr. Les premiers résultats de l’essai clinique, parus dans le journal Lancet Infectious Diseases, laissent présager une protection effective pouvant s’étendre sur plusieurs mois. Ce projet baptisé PRIMVAC vise à évaluer l’efficacité du vaccin sur une période de 15 mois en le testant sur 68 femmes non enceintes âgées de 18 à 35 ans, à Paris, puis au Centre national de recherche et de formation sur le paludisme à Ouagadougou (Burkina Faso). Dans leur étude, les chercheurs confirment la capacité du vaccin à produire une réponse immunitaire, avec une production d’anticorps chez 100 % des femmes vaccinées après seulement deux injections. Les scientifiques souhaitent également suivre les 50 femmes du Burkina Faso qui ont participé à l’étude, afin de déterminer si la couverture vaccinale s’avère effective jusqu’à leur première grossesse.

Relaxnews, Lequotidiendumedecin.fr, 05/02

Lire le communiqué de presse du 05/02/2020: “Premiers résultats cliniques prometteurs d’un vaccin visant à protéger les femmes enceintes du paludisme

Grippe saisonnière : épidémie dans toute la France

Toutes les régions de France métropolitaine sont désormais entrées en phase d’épidémie de grippe saisonnière, indique l’AFP. Les « indicateurs de l’activité grippale » ont enregistré une « forte augmentation » la semaine dernière et l’épidémie s’est déclarée en Normandie, dernière région de métropole qui était encore épargnée, selon les chiffres hebdomadaires officiels publiés hier. Les consultations pour syndrome grippal enregistrées par le réseau Sentinelles ont bondi de 62 % par rapport à la semaine précédente, à 301 pour 100.000 habitants, tandis que la grippe a représenté 15,3 % des motifs de visites de SOS Médecins contre 11,3 % la semaine précédente, a détaillé l’agence sanitaire Santé publique France. Près de 9.000 personnes se sont rendues aux urgences pour un syndrome grippal (+56 %, à 8.821 passages). Parmi elles, 810 ont été hospitalisées, soit 72 % de plus qu’une semaine auparavant. Contrairement à d’autres années, les enfants semblent touchés de façon importante par l’épidémie : les moins de cinq ans représentent près d’un tiers des passages aux urgences et des hospitalisations pour grippe.

AFP, 05/02

En Bref

L’Express rend compte de « l’union sacrée des chercheurs face au coronavirus ». L’hebdomadaire souligne qu’« en France, le consortium multidisciplinaire Reacting, piloté par l’Inserm et l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé, coordonne les efforts au niveau hexagonal, quand le réseau Glopid-R les organise à l’échelle européenne ». Le Pr Yazdan Yazdanpanah, chercheur à l’Inserm et chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Bichat (AP-HP), explique : « L’Institut Pasteur et le Virpath, à Lyon, ont transmis leurs données pour mettre au point le test diagnostic que nous utilisons aujourd’hui. Une cohorte de patients français et européens devrait également être créée, afin de mieux comprendre le fonctionnement du virus ».

L’Express, 06/02

Le Figaro fait part d’un excès de tumeurs cérébrales dans deux communes du Gard. En neuf ans (2006-2015), Salindres et Rousson ont en effet enregistré neuf cas de glioblastome, soit un nombre « trois fois supérieur à la moyenne départementale », selon le rapport de l’agence sanitaire Santé publique France. Huit de ces personnes sont décédées. L’origine n’est pas connue. « Trois d’entre elles ont travaillé sur le site industriel de Salindres, mais, d’après les échanges avec les familles, cela ne semble pas être le cas des six autres », précise un communicant de l’agence régionale de santé Occitanie. « Nous souhaitons rester prudents et vérifier l’ensemble de ces informations », a indiqué au Figaro Santé publique France.

Le Figaro, 06/02

Sciencesetavenir.fr explique qu’en une décennie, le Pan-Cancer Project a permis l’identification des mutations « signatures » de 38 types de cancers. Ces véritables empreintes digitales permettront notamment de prédire les cancers ou encore la réponse au traitement des patients. En unissant leurs compétences pendant une décennie, plus de 1.300 scientifiques et cliniciens de 37 pays ont analysé plus de 2.600 génomes de 38 types de tumeurs différents. Ce méga projet fait l’objet de 23 publications dans la revue Nature. Cette exploration sans précédent du génome des cellules cancéreuses leur a d’ores et déjà permis d’identifier les mutations clés chez plus de 95 % des patients et de retracer le début de la chaîne des événements menant au cancer jusqu’à l’enfance de certains d’entre eux.

Sciencesetavenir.fr, 05/02

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube