Synthèse de presse

07 février 2019

11h58 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm   est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.      

Détecter l’activité consciente du cerveau chez des personnes inconscientes

Une équipe de chercheurs, dont les travaux sont publiés dans Science, a repéré des schémas bien spécifiques dans l’activité du cerveau qui sont liés à l’état de conscience d’une personne, indique Huffingtonpost.fr. Le site souligne que cette découverte « pourra peut-être permettre dans le futur de mieux comprendre, voire d’améliorer l’état de patients atteints d’un syndrome d’éveil non-répondant (état végétatif) ». Dans le cadre de cette étude, les auteurs ont analysé le fonctionnement du cerveau de 159 patients grâce à une technologie d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf). Les chercheurs ont comparé l’état cérébral de personnes en bonne santé, de patients atteint d’un syndrome d’éveil non-répondant et dans un état de conscience minimal. « Nous avons analysé les interactions entre elles de différentes zones du cerveau », explique Jacobo Sitt, co-auteur de l’étude et chercheur à l’Inserm. Ils ont alors repéré quatre « schémas » qui se répétaient assez régulièrement. Le schéma le plus complexe, avec des coordinations longue distance dans le cerveau, est plus présent chez les individus en bonne santé. A l’inverse, le schéma avec les interactions les plus faibles est le plus présent chez les individus avec un syndrome d’éveil non-répondant.

Huffingtonpost.fr, 06/02

Régime cétogène : pas de bienfaits anti-inflammatoires et beaucoup d’effets secondaires

Une équipe de chercheurs de l’Inserm s’est penchée sur le bêta-hydroxybutyrate, qui est le principal nutriment produit par notre organisme en réponse à un régime cétogène, explique Pourquoidocteur.fr. Le régime cétogène consiste à éliminer presque tous les glucides de son alimentation, notamment les féculents, pour privilégier les aliments gras et les protéines. Les cellules qui se nourrissent normalement de glucose ne peuvent plus faire face à leurs besoins et se mettent alors à utiliser une voie annexe pour produire de l’énergie, passant par la dégradation d’acides gras. Cette voie produit alors des dérivés d’acides gras nommés « corps cétoniques », et principalement du bêta-hydroxybutyrate, paré jusqu’ici de supposées vertus anti-inflammatoires. Or, selon la directrice de l’étude Luciano Pirola et son équipe, cette substance ne présente pas d’activité anti-inflammatoire. Au contraire, l’effet observé est légèrement pro-inflammatoire. Le régime cétogène comporte en outre des effets secondaires importants, comme l’aggravation des problèmes de santé cardiovasculaire, l’alourdissement du foie, des douleurs à la tête, des nausées, de la fatigue, de la constipation, ou encore des calculs rénaux.

Pourquoidocteur.fr, 06/02

En Bref

L’Observatoire français des Médicaments antalgiques (OFMA) et l’unité Inserm Neuro-Dol ont publié récemment les chiffres de délivrance aux Français des médicaments antidouleurs opioïdes et l’évolution des intoxications et décès associés. La consommation de ces médicaments, à l’origine d’une grave crise de santé publique aux Etats-Unis, où l’addiction et les overdoses ont explosé, est en forte progression dans notre pays, souligne le quotidien. Chaque année, ces médicaments sont délivrés en pharmacie de ville à 12 millions de Français.

La Tribune, 07/02

La lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme doit être intensifiée si la communauté internationale veut réaliser son objectif d’éliminer ces trois pandémies à horizon 2030, indique le dirigeant du Fonds mondial dans un entretien à l’AFP. « Pour dire les choses franchement, nous ne sommes pas sur la bonne trajectoire pour accomplir cette ambition », déclare Peter Sands, directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, lors d’une rencontre avec des journalistes à New Delhi. La capitale indienne accueille vendredi une réunion – à laquelle participera la ministre française de la Santé Agnès Buzyn – préparatoire de la prochaine conférence triennale de financement du Fonds Mondial, qui se déroulera à Lyon en octobre prochain.

AFP, 07/02

L’épidémie de grippe s’intensifie en France métropolitaine et a déjà fait plus de mille morts, selon Santé publique France, rapporte l’AFP. « Environ 1 100 décès tous âges confondus sont attribuables à la grippe, depuis le début de la surveillance », a noté hier l’agence sanitaire dans son bulletin hebdomadaire d’après des chiffres arrêtés au 20 janvier. Parmi plus de douze mille patients qui se sont présentés aux urgences la semaine dernière, 1 823 ont été hospitalisés (+70 % par rapport à la semaine précédente), selon le réseau Oscour. Ces hospitalisations concernent principalement les 75 ans ou plus (43 %) et les enfants de moins de 5 ans (15 %). En ville, le taux de consultations pour syndrome grippal a atteint 536 pour 100 000 habitants (+47 % par rapport à la semaine précédente), selon le réseau de surveillance Sentinelles.

AFP, 06/02

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, est prêt, selon les informations des Echos, à confier la gestion des pôles de compétitivité aux régions. Il a évoqué ce projet avec onze présidents de région début janvier. Leur représentant, l’association Régions de France, et Bercy s’apprêtent à travailler sur ce transfert de compétence qui reste malgré tout encore imprécis.

Les Echos, 07/02

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube