Synthèse de presse

07 juin 2018

11h40 | Par INSERM (Salle de presse)

Pollution au chlordécone aux Antilles

Le Monde publie une enquête sur la pollution au chlordécone aux Antilles. Le quotidien explique que « la quasi-totalité des Guadeloupéens [95%] et des Martiniquais [92%] sont contaminés par le chlordécone, un pesticide ultratoxique, utilisé de 1972 à 1993 dans les bananeraies ». Il s’agit d’un « scandale sanitaire unique au monde ». Les premiers résultats dévoilés par Santé publique France sont en effet alarmants. Le journal ajoute : « Les études menées jusqu’ici sont édifiantes – d’autres sont en cours. L’une d’elles, publiée en 2012 par l’Inserm, montre que le chlordécone, augmente non seulement le risque de prématurité, mais qu’il a aussi des effets négatifs sur le développement cognitif et moteur des nourrissons ».

Blogs.mediapart.fr, Pourquoidocteur.fr, 06/06, Le Monde, 07/06

Les traitements révolutionnaires développés par les chercheurs

Dans un dossier consacré aux « nouveaux miracles de la médecine », La Tribune Hebdomadaire rend compte des « traitements révolutionnaires [qui] commencent à arriver sur le marché ». Le journal explique qu’« avec les cellules souches pluripotentes, capables de se transformer en peau, en muscle ou en foie, les chercheurs rêvent de réparer nos blessures et de régénérer nos organes malades ». Ainsi, notamment, GoLiver, spin off de l’Inserm en 2017, travaille sur la régénération du foie avec des cellules souches pluripotentes. Par ailleurs, la deep tech française Prophesee, ex-Chronocam, est en train de révolutionner la vision artificielle avec une technologie unique au monde, issue en partie des travaux sur l’oeil humain menés par la recherche publique (Institut de la vision, CNRS, CEA, UPMC, Inserm). Une jeune pousse de thérapie génique contre la cécité, Horama, créée en 2014 par des chercheurs de l’Inserm et du CHU de Nantes, développe notamment un candidat médicament pour soigner la rétinite pigmentaire : HORA-PDE6B.

La Tribune Hebdomadaire, 07/06

En Bref

Dans son supplément Nantes – Saint-Nazaire, Le Point se penche sur des laboratoires nantais dans lesquels « des chercheurs défient la nature » pour « réparer le corps, créer des organes ». Pierre Layrolle, directeur de recherche au laboratoire Phys-Os (UMR Inserm/université) améliore la régénération osseuse à l’aide d’imprimantes 3D. Maxime Mahé, chargé de recherche Inserm au sein de l’UMR 1235 TENS, a créé, avec une équipe américaine, un mini-intestin à partir de cellules souches pluripotentes.

Le Point, 07/06

Le premier « brevet unitaire » européen devrait voir le jour en 2019, selon le président de l’Office européen des brevets (OEB), Benoît Battistelli. Ce nouveau brevet permettra de simplifier les procédures. En effet, une technologie pourra être brevetée d’un seul coup dans 26 pays de l’Union européenne. Un nouveau tribunal supranational, dont le siège sera à Paris, sera habilité à juger les contentieux sur ces brevets. « Le brevet unitaire permettra 70% de réduction de coût pour une protection équivalente au système actuel, explique Benoît Battistelli à La Croix. De plus, il apportera une plus grande sécurité juridique ».

La Croix, 07/06

Les Echos expliquent que « la fiscalité sur les brevets et la R&D est une arme dans la compétition mondiale ». Le quotidien ajoute : « En France, les revenus des licences de brevets sont taxés à un taux préférentiel de 15%. Si le taux ne doit pas changer, ses conditions d’application vont être revues ».

Les Echos, 07/06

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube