Synthèse de presse

11 décembre 2017

12h30 | Par INSERM (Salle de presse)

Des « briques Lego » réalisées à partir d’ADN

Les Echos rendent compte des travaux publiés dans la revue Nature menés par des chercheurs de l’Inserm et de Harvard, qui ont utilisé l’ADN pour créer des sortes de petites briques semblables à celles du Lego. Chaque brique est constituée d’une séquence de 52 bases nucléiques (A, T, C, G), explique le quotidien. Cette technologie dite « briques Lego à ADN » repose sur le fait que les quatre bases nucléiques d’un brin d’ADN ne se lient avec celles d’un autre brin qu’en s’appariant deux à deux toujours de la même façon (la base A avec la T, la C avec la G). Grâce à un programme informatique spécialement créé, 30 000 types de briques ont ainsi pu être générés. Le journal souligne que « les applications sont nombreuses, notamment dans le champ thérapeutique (nanomédicament) ».

France Culture, 08/12, Les Echos, 11/12

Reprise du communiqué du 06/12 “Des objets 3D d’une précision inégalée obtenus à partir d’ADN

Les dons pour le Téléthon en baisse

Le Téléthon, organisé ce week-end, a permis de récolter 75 millions d’euros, un chiffre en baisse par rapport à l’an passé (80,31 millions d’euros après les 30 heures de direct), bien qu’il soit encore possible de faire un don durant une semaine. La plus grande avancée scientifique, grâce aux financements du Téléthon, est le lancement du premier essai de thérapie génique chez des enfants atteints de myopathie myotubulaire. Laurence Tiennot-Herment, présidente de l’AFM Téléthon, souligne : « (…) Nous fondons d’immenses espoirs sur les recherches conduites par l’équipe d’Ana Buj Bello, directrice de recherche à l’Inserm ».

France 3, France 2, Pleinevie.fr, 08/12, Europe 1, France 5, Allodocteurs.fr, Pourquoidocteur.fr, 09/12, La Croix, 11/12

En Bref

Dans un entretien croisé pour Les Echos, le député Cédric Villani (LREM), premier vice-président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst), et Yann LeCun, directeur de Facebook Artificial Intelligence Research (FAIR), répondent aux inquiétudes sur le développement et les usages de l’intelligence artificielle. Ils estiment qu’il faut faire un effort de recherche autant public que privé qui parte davantage des acteurs de terrain.

Les Echos, 11/08

Le Parisien Eco souligne que Poietis décroche le trophée de l’innovation décerné par l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) dans la catégorie brevet pour sa technologie de bio-impression laser en 3D. Cette dernière permet la fabrication numérique de tissus humains, couche par couche, en l’occurrence la reproduction de peau humaine, explique le journal.

Le Parisien Eco, 11/12 

Une équipe de chercheurs de l’université de Nottingham (Royaume-Uni) a réussi à filmer le ver Necator americanus, appelé le « meurtrier américain », que l’on retrouve un peu partout dans le monde, dans les zones tropicales et subtropicales, qui provoque des parasitoses intestinales (ankylostomoses). Ce ver, pour s’installer dans le corps de l’hôte, après avoir traversé la peau, doit « muer ». Les scientifiques ont déterminé les caractéristiques physico-chimiques de surface du parasite à son stade infectant. Leurs travaux sont publiés dans PLOS Neglected Tropical Disease.

Le Figaro, 11/12

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube