Synthèse de presse

25 juin 2018

11h19 | Par INSERM (Salle de presse)

Produits d’hygiène : leur composition rend les bactéries résistantes aux antibiotiques

Une étude de chercheurs de l’Université du Queensland, en Australie, publiée dans la revue Environment International, révèle que les savons, gels douche ou encore dentifrices contribueraient à rendre les bactéries résistantes aux antibiotiques. Dirigée par le Dr Jianhua Guo, du Centre avancé de gestion de l’eau de l’Université du Queensland, l’équipe de chercheurs a testé les propriétés du triclosan, un agent antibactérien et antifongique présent dans plus de 2 000 produits de soins australiens. Les chercheurs se sont aperçus que, comme certains antibiotiques, la surutilisation et le mauvais usage de produits chimiques non-antibiotique antimicrobiens (NAAM) comme le triclosan pouvait « induire directement une résistance aux antibiotiques ».

Pourquoidocteur.fr, 22/06

Maladie de Charcot

La Journée mondiale de la maladie de Charcot, qui s’est déroulée le 21 juin, a été l’occasion de parler de cette pathologie incurable et presque toujours mortelle, souligne Pourquoidocteur.fr. Le site explique que « la sclérose latérale amyotrophique (SLA), connue sous le nom de maladie de Charcot, est une maladie neurologique à évolution rapide qui attaque directement les cellules nerveuses (les neurones) responsables du contrôle des muscles volontaires ». Une étude française est en cours, souligne Pourquoidocteur.fr. Le Centre pour les Maladies Neurodégénératives et le Vieillissement (DHUNE) qui regroupe l’Université d’Aix-Marseille (AMU), l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), l’Inserm et le CNRS, s’est associé au protocole PULSE pour « étudier des facteurs prédictifs de l’évolutivité de la Sclérose latérale amyotrophique et associés aux endophénotypes cliniques et génétiques ». « La France a été pionnière en créant la première banque de données cliniques dans la SLA il y a plus de 20 ans : c’est aujourd’hui l’une des plus riches au monde, notent les chercheurs. La mise en place du projet Pulse, premier en Europe d’une telle ampleur, va permettre de compléter ces banques cliniques (…) ».

Pourquoidocteur.fr, 22/06

En Bref

Le Figaro publie un dossier sur « l’aplasie médullaire, une maladie [de la moelle osseuse] orpheline bien traitée ». Le quotidien explique : « Qu’elle soit d’origine génétique ou non, la maladie n’est plus mortelle dans la très grande majorité des cas ». On compte 140 nouveaux cas chaque année en France. Le Pr Régis Peffault de Latour, hématologue responsable du centre de référence aplasies médullaires basé à l’hôpital Saint-Louis à Paris, estime que « la France est très bien organisée pour les maladies orphelines. Les patients atteints d’aplasie médullaire sont tous bien pris en charge ».

Le Figaro, 25/06

Aujourd’hui a lieu la Journée mondiale du vitiligo, une maladie qui provoque une dépigmentation de la peau, explique Allodocteurs.fr. Selon l’Inserm, le vitiligo touche 0,5% à 1% de la population. En France, on estime que 900 000 à 1,2 million de personnes sont concernées.

Allodocteurs.fr, 25/06

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube