Synthèse de presse

25 mars 2019

11h31 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm  est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.      

 

Alcoolisme : des rats guéris grâce à des lasers

Des scientifiques américains, dont les travaux sont publiés dans la revue Nature Communications, affirment avoir réussi à renverser la dépendance à l’alcool sur des rats grâce à des lasers, rapporte Frequencemedicale.com. Au cours de leurs recherches, des scientifiques du Scripps Research Institute (Etats-Unis) ont utilisé des lasers sur des rats pour désactiver leurs neurones impliqués dans la dépendance alcoolique et les symptômes de manque. Cette méthode a non seulement réduit leur désir de boire mais également les manifestations physiques du sevrage telles que le tremblement. En éteignant les lasers en revanche, l’addiction revenait immédiatement, précise l’étude. « Cette recherche identifie une population neuronale spécifique dans une région très profonde du cerveau qui est activée quand l’alcool disparaît et qui contrôle la consommation d’alcool chez des rongeurs dépendants », explique Olivier George, professeur au Scripps au site Digital Trend. « En implantant des fibres optiques profondément dans le cerveau et en activant un laser inhibant spécifiquement ces neurones, nous pourrions réduire considérablement la consommation d’alcool et les symptômes physiques du sevrage », estime l’étude.

Frequencemedicale.com, 23/03

Cancer de la prostate : le chlordécone augmente le risque de récidive

Une étude, publiée dans la revue International Journal of Cancer, montre que le risque de récidive de cancer de la prostate est multiplié par deux (2,4 exactement) chez les patients les plus exposés au chlordécone, insecticide utilisé massivement en Martinique et en Guadeloupe jusqu’en 1993. Cette étude a porté sur 326 patients atteints d’un cancer localisé de la prostate et traités au CHU de la Guadeloupe. Ils ont subi une prostatectomie totale, une opération classique d’ablation de la glande. « Ces résultats montrent que des polluants environnementaux présentant des propriétés hormonales oestrogéniques tels que le chlordécone peuvent influencer le devenir d’une maladie déjà installée », écrivent Luc Multigner, directeur de recherche à l’Inserm, et Pascal Blanchet, chef de service d’urologie du CHU de Pointe-à-Pitre et leurs collègues.

AFP, France O, 22/03

En Bref

20 Minutes titre un article : « Les « bienfaits » de la pollution ». Le quotidien explique que certains citadins respirent mieux en ville qu’à la campagne. Ainsi, « il est courant de voir des retraités développer une allergie quand ils quittent l’Ile-de-France pour trouver le soleil du Sud, tout simplement parce que les cyprès sont très allergisants et, à Paris, sauf au Père-Lachaise, on a peu de chances de tomber dessus », souligne Isabella Annesi-Maesano, directrice de recherche du département d’épidémiologie des maladies allergiques et respiratoires à l’Inserm. Si certains allergiques souffrent moins en ville qu’à la campagne, c’est aussi parce qu’« il existe de la pollution à la campagne, mais ce n’est pas tout à fait la même », précise la directrice de recherche à l’Inserm.

20 Minutes, 25/03

Le comité consultatif d’experts, mis en place par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) suite à la naissance de bébés manipulés génétiquement en Chine en novembre dernier, a rendu mardi dernier un premier avis : il propose notamment la mise en place d’un registre international des recherches menées dans ce domaine. « Il est irresponsable à ce stade pour quiconque de procéder à des applications cliniques de l’édition du génome des cellules germinales », a expliqué le comité dans un communiqué. Margaret Hamburg, sa coprésidente, refuse toutefois de parler de moratoire sur l’édition du génome des cellules germinales.

Lequotidiendumedecin.fr, 22/03

Selon les derniers chiffres sur l’épidémie du sida en France, auxquels Libération a eu accès, il y a eu 6 424 nouveaux diagnostics de VIH en 2017. Selon le quotidien, ce chiffre est décevant, car tous les acteurs escomptaient une petite baisse grâce à l’extension de la Prep (prophylaxie pré-exposition), c’est-à-dire le traitement préventif, avec près de 5 000 bénéficiaires.

Libération, 23/03

Libération rend compte d’une exposition intitulée « Dans ma peau » qui est proposée jusqu’au 3 juin au musée de l’Homme, à Paris. Cette exposition dévoile les secrets de la peau. Le quotidien souligne : « L’épopée, narrée par l’expo, a commencé dans les années 70. Marcelle Régnier, ex-chercheuse en biologie, en a fait partie, d’abord au sein de l’Inserm. « Au début, il s’agissait de travailler sur la culture de cellules épidermiques, de les multiplier. » (…) 1979 reste (…) une grande année. L’équipe du Pr Pruniéras, à laquelle appartient Régnier, parvient à mettre au point le premier épiderme reconstruit avec une couche cornée ».

Libération, 25/03

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube