Synthèse de presse

06 mai 2019

11h27 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm  est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.      

Trop de caries pendant l’enfance augmentent le risque d’athérosclérose à l’âge adulte

Des cardiologues finlandais alertent sur la nécessité de bien diagnostiquer et traiter les pathologies bucco-dentaires survenues dans l’enfance, rapporte Santemagazine.fr. Le risque ne concerne pas seulement les dents, mais aussi la santé cardiovasculaire à l’âge adulte. Des chercheurs de l’université d’Helsinki affirment que les adultes sont concernés par le risque de maladies cardiovasculaires en cas d’infections bucco-dentaires fréquentes. « Cette observation est nouvelle dans la mesure où aucune étude de suivi sur les infections bucco-dentaires infantiles et le risque de maladies cardiovasculaires n’a été réalisée auparavant », explique le Pr Pirkko Pussinen, de l’université d’Helsinki. Les chercheurs ont notamment mis en évidence une association entre des problèmes dentaires importants dans l’enfance et le développement précoce de l’athérosclérose. Cette maladie consiste en la formation, dans la paroi des artères, de plaques d’athérome dont l’épaississement progressif peut obstruer la circulation sanguine. Selon la partie du corps atteinte par l’athérosclérose (cœur, cerveau, membres inférieurs), différentes maladies peuvent se déclarer. « La rupture d’une plaque peut provoquer un infarctus du myocarde (si l’athérome est localisé dans une artère coronaire), un AVC (athérome au niveau d’une carotide) ou une artérite oblitérante des membres inférieurs », explique ainsi l’Inserm. L’étude a été lancée en 1980 chez 755 enfants âgés de 6, 9 et 12 ans, et s’est terminée en 2007.

Santemagazine.fr, 03/05

En Bref

Dans un entretien accordé au site Lequotidiendumedecin.fr, Sandrine Lioret, chercheuse Inserm du Centre de recherche épidémiologie et statistique (CRESS), récente lauréate du Prix Guy Demarle Enfance & Bien-manger de la Fondation de France, explique que « les populations en situation de précarité sont sous-représentées, voire absentes, dans les études épidémiologiques ». Elle a entrepris une étude interventionnelle visant à évaluer l’efficacité d’un programme d’amélioration de l’alimentation du jeune enfant.

Lequotidiendumedecin.fr, 06/05

Au moins 90 personnes, dont 65 enfants, ont contracté le virus du sida dans le sud du Pakistan après qu’un médecin a utilisé une seringue contaminée, ont accusé des responsables vendredi. « D’après les autorités sanitaires, (il) injectait des médicaments avec une seule seringue », a expliqué Kamran Nawaz, le chef de la police de Larkana (sud), où la contamination s’est produite, ajoutant que le médecin avait « aussi le VIH ».

AFP, 03/05

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube