Synthèse de presse

22 janvier 2019

11h22 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm   est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.      

 

« Bébés OGM » : une deuxième femme enceinte

Une deuxième femme est enceinte à la suite de l’expérimentation du chercheur chinois qui prétend avoir créé les premiers « bébés génétiquement modifiés », ont confirmé hier les autorités chinoises, ajoutant que le scientifique allait être visé par une enquête policière. He Jiankui avait provoqué un tollé dans la communauté scientifique mondiale en novembre 2018 en annonçant la naissance de deux jumelles dont l’ADN a été modifié pour les rendre résistantes au virus du sida, rappelle l’AFP. Peu après, il avait fait état lors d’un forum à Hong Kong d’une « autre grossesse potentielle » impliquant une deuxième femme. Une enquête menée par le gouvernement provincial du Guangdong (sud) a depuis confirmé l’existence de cette personne, qui est toujours enceinte, a indiqué l’agence de presse officielle Chine nouvelle. Selon les résultats de l’enquête, He Jiankui a « produit de faux documents d’évaluation éthique », a mis sur pied « à titre privé » une équipe de recherche qui comprenait des scientifiques étrangers et a utilisé « des technologies à la sécurité et à l’efficacité douteuses ».

AFP, 21/01

Mobilisation de la France pour soigner l’insuffisance cardiaque

Un projet de 14 millions d’euros sur cinq ans, dédié à l’insuffisance cardiaque et baptisé « Pacific », a été présenté hier au siège de Sanofi. La démarche réunit autour de la table un autre industriel Servier, quatre start-up, de la recherche publique (Inserm) et hospitalière (AP-HP), soulignent Les Echos. Le projet bénéficie d’un financement de 7 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir. « Le but de Pacific est de parvenir à identifier des sous-types de la maladie afin de mettre au point des médicaments qui leur soient adaptés », explique Philip Janiak, directeur de la recherche cardiovasculaire chez Sanofi.

Les Echos, 22/01

En Bref

Une étude visant à comprendre et mesurer l’impact de l’environnement sur la santé, publiée dans Cell et réalisée auprès du professeur de génétique de Stanford, Michael Snyder, et de 14 autres volontaires a permis d’identifier pas moins de 2 500 espèces biologiques et 3 300 composés chimiques. Le Pr Snyder souligne : « Personne ne sait vraiment à quel point l’exposome humain [c’est-à-dire les substances auxquelles l’homme est exposé] est vaste, et de quoi il est composé ». Le Figaro souligne que plusieurs projets d’envergure, dont celui européen Helix auprès de plus de 30 000 couples mères-enfants, ont entrepris de s’attaquer à l’étude de l’exposome. Il s’agit encore que d’un simple « descriptif expologique », précise Rémy Slama, épidémiologiste à l’Inserm, qui participe au projet Helix.

Le Figaro, 22/01

Une étude sur la souris confirme le rôle clé du microbiote intestinal dans la susceptibilité à l’allergie alimentaire, rapporte Le Quotidien du Médecin. « Cette étude nous permet de définir une relation de cause à effet en montrant que le microbiote lui-même peut déterminer si l’on développera ou non une réponse allergique », explique le Dr Cathryn Nagler, pédiatre allergologue et immunologue à l’université de Chicago qui a dirigé le travail publié dans la revue Nature Medicine. « La bactérie protectrice identifiée dans l’étude est un Clostridia producteur de butyrate, un acide gras, confirmant ainsi l’intérêt que nous portons à ce métabolite en tant que premier candidat médicament de notre startup ClostraBio », ajoute-t-elle au Quotidien.

Le Quotidien du Médecin, 21/01

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube