Synthèse de presse

03 avril 2018

11h19 | Par INSERM (Salle de presse)

Cancer : les effets secondaires des traitements

Le Figaro explique que des hôpitaux donnent la parole aux patients sur les effets secondaires de leurs traitements contre le cancer pour éviter notamment d’éventuels arrêts intempestifs. Le Dr Salim Laghouati (pharmacovigilance, Institut Gustave-Roussy à Paris), souligne : « La fatigue, les atteintes cutanées sont très mal vécues par les patients. Or les oncologues ont tendance à minorer ces effets indésirables par rapport aux toxicités graves – cardiaques, rénales – auxquelles sont aussi exposés les patients (…) ». Le quotidien indique : « Signe que la parole des patients prend de la valeur en pharmacovigilance, l’ANSM serait en pourparlers avec la société Kappasanté pour utiliser son programme Prism d’analyse des réseaux sociaux et forums fréquentés par les patients ». Et d’ajouter : « Développé en partenariat, notamment avec l’Inserm, celui-ci permet de filtrer des centaines de milliers de messages d’internautes pour repérer des associations récurrentes entre un médicament et un effet indésirable ».

Le Figaro, 03/04

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

Le 2 avril a eu lieu la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. L’objectif de cette journée était de mieux informer le grand public sur les réalités de ce trouble du développement. Sciencesetavenir.fr souligne qu’en France, une étude conduite par Joël Doré, directeur de recherche à l’Inra (unité MétaGénoPolis, Jouy-en-Josas) et Marion Leboyer (Groupe Hospitalier Henri Mondor, AP-HP, Inserm) doit démarrer cette année. Il s’agit du projet MicrobiAutisme qui consistera à étudier le microbiote de 150 adultes autistes Asperger et de le comparer à celui de personnes en bonne santé. Par ailleurs, dans un article intitulé « Le plan qui veut ramener les autistes dans la vraie vie », Le Journal du Dimanche indique qu’« une nouvelle stratégie sera dévoilée en fin de semaine par le gouvernement ». L’une des priorités est de donner un coup de pouce financier à la recherche fondamentale (génétique, cerveau) et appliquée (méthodes d’apprentissage).

Parent.fr, 30/03, Le Journal du Dimanche, 01/04, Sciencesetavenir.fr, 02/04

En Bref

Selon l’étude « Alsa(ce)tique », publiée par l’Agence régionale de Santé Grand-Est, chaque année, la maladie de Lyme fait près de 2 200 cas en Alsace. Cette étude, menée sur la période de 2014-2015, révèle que le nombre de nouvelles personnes atteintes par la maladie est estimée à 117 cas pour 100 000 habitants dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, soit une incidence plus de deux fois supérieure à la moyenne française (51 cas/100 000 habitants en 2015). D’autres méthodes de calcul menées par le réseau Sentinelles estiment le taux d’incidence annuel moyen de la maladie en 2016 à 332 cas pour 100 000 habitants en Lorraine. Le protocole de diagnostic et de soins présenté aux associations, le 29 mars, sera rendu public en avril.

Lequotidiendumedecin.fr, 30/03, Pourquoidocteur.fr, 31/03

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube