Synthèse de presse

17 janvier 2018

11h53 | Par INSERM (Salle de presse)

France : la baisse de la natalité continue

Pour la troisième année consécutive, la natalité française est en baisse de 2,1% en 2017, avec 767 000 naissances. « En trois ans, cette chute dépasse ainsi 50 000 naissances, une baisse inédite en vingt ans », alerte l’Union nationale des associations familiales (Unaf). L’indice de fécondité est donc de 1,88 enfant par femme en 2017, contre 1,92 enfant un an plus tôt. « La France conserve toutefois sa médaille de championne des bébés, avec la fécondité la plus élevée d’Europe », rassure l’Insee. « En parallèle, le nombre de décès augmente. En 2017, 603 000 personnes sont mortes en France, soit 9 000 de plus qu'en 2016. Dans ce contexte morose, la France enregistre une faible progression de sa population (+0,3 %) avec 67,2 millions d'habitants », ajoute Le Figaro.

Le Figaro, 17/01

Influence du genre de l’expérimentateur

Une équipe de l’université d’Uppsala, en Suède, dont les travaux sont publiés dans Science Advances, a constaté que le genre de l’expérimentateur (homme ou femme) pèserait sur le comportement des cobayes humains dans les études, rapporte Le Monde dans son édition Science et Médecine. Le neuroscientifique Colin Chapman, qui a analysé la littérature sur le sujet, souligne l’effet booster provoqué par le sexe opposé. Le journal explique que « la présence du sexe opposé dope (…) les résultats aux tests d’apprentissage, aux épreuves physiques ou encore aux évaluations de la douleur ressentie ». Colin Chapman et ses collègues recommandent une prise en compte du phénomène à tous les niveaux de la chaîne scientifique, du laboratoire à la revue, en passant par les agences de financement.

Le Monde, édition Science et Médecine, 17/01

En Bref

Des chercheurs australiens, dont les travaux sont publiés dans Nature Electronics, ont conçu une pilule électronique ingérable. Leur appareil mesure, au cours de la digestion, la concentration en différents gaz (O2, H2 et CO2) ce qui permet de suivre l’évolution d’une pathologie ou l’effet d’un régime plus ou moins riche en fibres. Le Monde souligne qu’« après des essais sur des cochons et quatre premiers volontaires, l’équipe cherche à recruter des patients ». Le Monde, édition Science et Médecine, 17/01
La Fondation pour l’enfance lance une nouvelle campagne de prévention de la « violence éducative » envers les enfants. Le clip est diffusé depuis hier sur internet. Selon l’Inserm, deux enfants meurent chaque jour sous les coups de leurs parents. RMC Découverte, RMC Info, 16/01
HalioDx, une technologie réalisant des tests de diagnostics Immunoscore, permettant d'affiner les traitements anticancéreux, annonce une levée de fonds de 18,5 millions d’euros, indiquent Les Echos. « Cet apport va permettre à HalioDx de pénétrer le marché américain et d’étendre le champ d’application de ses tests », souligne son président-fondateur Vincent Fert. Le quotidien précise qu’« issu de travaux de l’Inserm sur l’analyse du microenvironnement tumoral, l’Immunoscore a accumulé un solide corpus de données cliniques prouvant sa capacité à prédire le risque individuel de rechute dans le cancer du côlon ». La biotech espère démontrer l’efficacité de ses tests dans les cancers du sein, de la vessie et du rectum. Les Echos, 17/01
 

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube