Synthèse de presse

21 février 2018

11h48 | Par INSERM (Salle de presse)

Une consommation importante d’alcool, facteur de risque de démence

Une étude réalisée par l’Inserm et la société d’analyse statistique Then (Translational health economics network), révèle qu’une consommation importante et régulière d’alcool est un facteur majeur de risque pour tous les types de démence, en particulier les démences précoces. Cette étude, publiée dans la revue The Lancet Public Health, montre que sur plus de 57 000 cas de démences précoces observés en France entre 2008 et 2013, plus de la moitié était soit directement attribuables à des dommages cérébraux liés à l’alcool (39%), soit accompagnés d’une consommation excessive (18%). Selon l’un des auteurs de l’étude, Michaël Schwarzinger, qui prône le dépistage des consommations excessives d’alcool, « une consommation importante d’alcool devrait être reconnue comme un facteur de risque majeur pour tous les types de démence ».

AFP, 21/02

Hypertension artérielle : un nouveau gène impliqué

Sciencesetavenir.fr et Legeneraliste.fr indiquent que Maria-Christina Zennaro, chercheuse Inserm et directrice de recherche au sein du Paris Centre de Recherche Cardiovasculaire (Inserm/Université Paris-Descartes), a découvert en collaboration avec des collègues français et allemands, un nouveau gène impliqué dans une forme d’hypertension souvent grave et résistante aux traitements habituels : l’hyperaldostéronisme primaire. Ces travaux ont permis d’identifier une mutation dans un gène jusqu’alors inconnu : le gène CLCN2. Cette découverte a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Genetics.

Sciencesetavenir.fr, Legeneraliste.fr, 20/02

En Bref

Le Figaro revient sur les résultats de la collaboration entre une équipe de l’Inserm et des chercheurs américains concernant les rythmes différents des organes et tissus de primates. Ouria Dkhissi-Benyahya, chercheuse à l’Inserm à l’Institut cellule-souche et cerveau (Bron, France), qui a participé à cette recherche, explique : « Notre travail est le premier atlas répertoriant le profil de l’expression des gènes dans plus de 64 horloges au cours des 24 heures chez un animal diurne, un primate non-humain qui vit sur un cycle jour-nuit comme l’homme ».

Le Figaro, 21/02

L’Express constate que « les usages médicaux des smartphones et des objets connectés commencent à se développer ». L’hebdomadaire explique : « Ouvrant la voie au suivi à distance des patients, ils permettront des soins mieux organisés et plus pertinents ». Le journal cite une application révolutionnaire inventée par Fabrice Denis, médecin et chercheur à l’Inserm, permettant aux patients de détecter une rechute d’un cancer. « Nous repérons les récidives en moyenne un mois et demi avant les scanners de contrôle », souligne-t-il. Et d’ajouter : « Selon nos résultats, 75% des patients ainsi suivis étaient encore en vie au bout d’un an, contre 49% avec une surveillance classique ».

L’Express, 21/02

Une équipe conduite par l’Université de Cambridge a découvert que l’accumulation de calcium jouerait un rôle dans la maladie de Parkinson. Selon ces travaux, le calcium peut agir sur l’interaction entre l’alpha-synucléine – une protéine très abondante dans le cerveau – et les petites structures membranaires des terminaisons nerveuses, qui jouent un rôle pour la signalisation neuronale. Des niveaux excessifs de calcium ou d’alpha-synucléine pourraient être des déclencheurs de la réaction en chaîne qui conduit à la mort des cellules cérébrales.

Le Monde, édition Science et Médecine, 21/02

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube