Synthèse de presse

09 mai 2018

11h12 | Par INSERM (Salle de presse)

Dépression : une protéine à l’effet délétère

Une équipe de chercheurs français et canadiens, dont les travaux, dirigés par le Dr Eléni Tzavara (Inserm, Paris), sont publiés dans la revue Nature Medicine, a constaté que certaines dépressions résistent aux médicaments à cause d’une protéine à l’effet délétère, rapporte l’ensemble des médias. Il s’agit de « la protéine Elk-1 comme marqueur de pronostic des dépressions résistantes aux traitements classiques », explique la Fondation FondaMental, réseau de chercheurs sur les maladies psychiatriques. Les études cliniques, menées à Montréal et Marseille, ont montré que la gravité de la dépression était corrélée à la présence de la protéine Elk-1 dans le sang. « Là où les antidépresseurs habituels agissent à l’extérieur de la cellule pour modifier l’information qui arrive à cette dernière, l’inhibiteur de Elk-1 agit à l’intérieur de la cellule pour modifier la façon dont l’information est traitée », a expliqué la neurologue Eléni Tzavara, de l’Inserm.

AFP, Lepoint.fr, 07/05, France Inter, Francesoir.fr, 08/05, Le Figaro, 09/05

Apprendre en observant autrui

Dans son édition Science et Médecine, Le Monde explique que des travaux, publiés le 3 mai dans la revue Cell, ont permis d’identifier le circuit cérébral qui permet aux souris d’apprendre un réflexe en observant leurs congénères. Ce circuit est distinct des réseaux cérébraux mobilisés chez les souris qui apprennent ce réflexe en l’expérimentant elles-mêmes. Selon Kay Tye, professeure de sciences cognitives au Massachusetts Institute of Technology (MIT, Cambridge, Etats-Unis), qui a réalisé cette étude avec son équipe, « cette capacité d’apprentissage par l’observation confère un avantage évolutif majeur pour la survie. Cette aptitude innée, très conservée, serait aussi la base de comportements plus complexes comme l’empathie et l’altruisme ».

Le Monde, édition Science et Médecine, 09/05

En Bref

Le Point, qui publie un dossier sur « Comment apprendre vite et mieux », rend compte des découvertes de Stanislas Dehaene, « le pape du cerveau ». Dans une interview accordée à l’hebdomadaire, Stanislas Dehaene, qui dirige depuis 2008 le laboratoire d’imagerie cérébrale NeuroSpin-CEA, sur le plateau de Saclay, explique que « l’idée de Jean-Philippe Lachaux – directeur de recherche à l’Inserm – est intéressante. Avec son programme Atol (Attentif à l’école), il propose d’expliquer aux jeunes élèves comment se concentrer ». Il ajoute : « J’y vois un domaine essentiel : la métacognition, c’est-à-dire la connaissance de soi et la confiance en ses propres capacités ».

Le Point, 09/05

La société Natarys a conçu des fontaines H2Origine en libre-service où l’eau du robinet proposée a été filtrée et revitalisée, soulignent Les Echos. Les réseaux Biocoop et Chlorophylle font figure de pionniers en installant ces fontaines. Le principe : le consommateur achète une bouteille d’une durée de vie de deux ans et ne paie ensuite que le contenu. Une prochaine levée de fonds devrait accompagner la montée en puissance de la société, qui a investi 2 millions d’euros en R&D, finançant des études avec l’Inserm de Montpellier sur les effets de l’eau sur la santé, dont les résultats ne sont pas encore publiés, indique le quotidien.

Les Echos, 09/05

Le Quotidien du Médecin fait le point sur les bienfaits de l’activité physique face aux maladies chroniques avec le Dr Christelle Nguyen, rhumatologue et rééducateur à l’hôpital Cochin, membre du groupe d’expertise Inserm « Activité physique et maladie chronique » dont le rapport demandé par le ministère de la Jeunesse et des Sports est attendu en 2018.

Le Quotidien du Médecin, 07/05

Des chercheurs des universités de Tel-Aviv et de Linköping (Suède) ont fabriqué une rétine artificielle avec une imprimante 3D, note Le Point. Cette rétine ultrafine convertit la lumière en impulsions électriques transmises au cerveau.

Le Point, 09/05

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube