Service presse

  • Accueil
  • > Service Presse
  • > Inserm et les médias

Inserm et les médias

Créé en 1964, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) est un établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la double tutelle du Ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation et du Ministère des Solidarités et de la Santé. L’Inserm est le seul organisme public français dédié à la recherche biologique, médicale et à la santé humaine et se positionne sur l’ensemble du parcours allant du laboratoire de recherche au lit du patient. Ses chercheurs ont pour vocation l’étude de toutes les maladies, des plus fréquentes aux plus rares. Avec un budget intial 2019 de 912 M€, l’Inserm soutient près de 350 laboratoires répartis sur le territoire français. L’ensemble des équipes regroupe près de 14 000 chercheurs, ingénieurs, techniciens, gestionnaires, hospitalo-universitaires, post-doctorants… Voir l’Infographie de l’Inserm en chiffres Inserm-medias-icons

Hors médias sociaux, on recense 23 500 retombées mentionnant l’Inserm en 2018, soit un volume plus que doublé par comparaison à la même période en 2017. Cette hausse est tirée par les sites de presse en ligne et les médias audiovisuels, notamment la radio où le nombre de sujets (1500) consacrés à l’Inserm a été multiplié par 3.

La couverture presse écrite reste stable avec un top 3 représenté par Le Figaro, Le Monde et l’AFP; médias dans lesquels l’Inserm est cité tous les 4 jours en moyenne.

En TV et radios, ce sont surtout les chaînes nationales qui sont à l’origine de la hausse d’exposition de l’Inserm. En radio, ces hausses se concentrent en particulier sur France Culture, RFI et France Inter (grâce, notamment, aux émissions La Tête au Carré, la Méthode scientifique et Priorité Santé). En TV : progression forte de l’exposition sur France 5 ; France 2, M6 et les chaînes d’info en continu.

Parmi les actualités scientifiques marquantes en 2018, les avancées en santé publique ont comme toujours été très relayées par les médias notamment dans le domaine de l’alimentation et ses risques pour la santé, travaux menés par l’équipe de Serge Hercberg. Une équipe du CESP est également à l’origine des nouvelles courbes de croissance qui figurent dans la dernière édition du carnet de santé.

Sur la scène médiatique internationale, l’Inserm et l’IRD ont été les premiers, dès le mois de mai, à caractériser la nature du virus Ebola à l’origine de la 9ème épidémie sévissant actuellement en RDC.

Côté recherche clinique, les résultats d’un essai menés sur 19 patients atteints de Syndromes d’hypercroissance et emblématiques de la continuité entre recherche fondamentale et clinique, ont été massivement relayés par la presse.

En avril, le partenariat signé entre l’Inserm et la startup Owkin a marqué une année menée sous le signe de l’IA.

Enfin, pour faire le lien entre 2018 et 2019, l’expédition 5300, une mission scientifique dans la ville la plus haute du monde qui se déroulera en février 2019 a été annoncée dès novembre. De grands médias nationaux (Le Monde) et internationaux (Science) suivront l’expédition sur place.

D’un point de vue communication, l’Inserm a lancé en septembre « Canal Détox », un outil d’information scientifique pour toutes et tous visant à combattre les idées reçues. Le teaser humoristique de la série a rencontré un vif succès avec plus de 200 000 vues et a déclenché de nombreux articles de presse et partenariats. En janvier, l’ensemble des épisodes ont été vus plus de 500 000 fois sur nos différents réseaux sociaux.

Afin de partager la richesse des images produites par les scientifiques, un compte intstagram a été lancé en fin d’année.

3 FacebookLive d’une durée de 30 à 40 min ont été réalisés en 2018 (en mai à l’occasion de la journée mondiale de l’asthme, en septembre à l’occasion de la conférence : Écrans: quels bouleversements pour le cerveau et en décembre à l’occasion de la journée de lutte contre le sida.

 Sur les médias sociaux, l’Inserm compte au 1er janvier 2019 : 110 000 abonnés sur Twitter  25 000 abonnés sur Facebook 51 000 abonnées à la chaîne Youtube 36 000 abonnés sur LinkedIn



À voir aussi
Partenariats médias

The Conversation L’Inserm est partenaire du site The Conversation.fr, un média indépendant, sans but lucratif, basé sur du contenu provenant de la communauté universitaire
Le Figaro Plusieurs fois par an, des chercheurs de l’Inserm répondent aux questions des lecteurs du quotidien Le Figaro dans le supplément santé publié les lundis.

Vous souhaitez développer une collaboration avec le service de presse de l’Inserm : contactez-nous !

fermer
fermer
RSS Youtube