Synthèse de presse

12 juin 2020

11h24 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

 

Vaste enquête sur les soins palliatifs

Le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPFV) a rendu public, hier, son état des lieux des structures et ressources en soins palliatifs. Cette enquête, première du genre, a été menée en ligne en octobre 2019, auprès des deux principaux types de structures chargées de l’accompagnement des fins de vie : les unités de soins palliatifs (USP), services constitués de lits alloués aux soins palliatifs ; et les équipes mobiles de soins palliatifs (EMSP), équipes pluriprofessionnelles qui accompagnent la prise en charge des fins de vie à l’hôpital, en établissement médico-social ou à domicile. L’étude comprend deux volets : le premier, quantitatif, recense le nombre de lits et de ressources humaines ; le second, qualitatif, rend compte du ressenti des équipes quant à leurs conditions d’exercice quotidien. Pour toutes les équipes d’USP et d’EMSP, la difficulté la plus fréquente signalée est un manque de personnel, notamment de médecins. Les éléments fournis par cette enquête devraient permettre de poser les jalons d’une réflexion, notamment dans le cadre du prochain plan national d’accompagnement de la fin de vie et des soins palliatifs. « L’épidémie [de Covid-19] a permis à de nombreux soignants de vaincre la peur que leur inspiraient les soins palliatifs. Ils ont été mis en demeure d’accompagner leurs patients en fin de vie, et ça s’est plutôt bien passé, remarque le Dr Véronique Fournier, présidente de la CNSPFV. Il faut tirer parti de cette expérience, et en dégager les bonnes pratiques. »

Le Monde, 12/06

En Bref

La Croix consacre un article au Village landais Alzheimer, près de Dax, un centre « ouvert fermé », réservé aux malades d’Alzheimer, qui a accueilli ses premiers résidents hier. Un « important volet recherche » va être mis en place pour savoir si un tel dispositif permet de ralentir la maladie, explique Nathalie Bonnet, la psychologue du Village. Ainsi, des acteurs scientifiques, dont l’Inserm, évalueront régulièrement la santé cognitive des résidents. Prévue pour cinq ans, l’expérimentation fournira des données qui manquent aujourd’hui cruellement, souligne le quotidien.

La Croix, 12/06

Le microbiologiste belge Peter Piot, directeur de la London School of Hygiene & Tropical Medecine, ancien patron de l’Onusida et récemment nommé conseiller de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, explique, dans un entretien au Monde : « Nous devons vivre avec le Covid comme avec le VIH ». Selon lui, il faut admettre que « l’éradication du virus n’est pas réalisable actuellement ». Il affirme que « nous ne sommes qu’au début de l’épidémie ». Et d’ajouter : « Nous n’avons pas encore atteint une immunité de groupe (…) ». Peter Piot estime cependant qu’« il n’est pas possible de revenir au même confinement, pas tous les deux mois… » et qu’« il est nécessaire de modifier les comportements à grande échelle sur le port du masque, le lavage des mains et la distanciation physique ».

Le Monde, 12/06

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube