Synthèse de presse

21 décembre 2018

13h30 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm   est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.      

 

Des chercheurs de l’Inserm filment le cerveau afin de mieux comprendre le sommeil

Des chercheurs de l’Inserm ont réussi à filmer un cerveau, en l’occurrence celui d’un rat, pendant le sommeil et à enregistrer son activité, rapporte Pourquoidocteur.fr. Ils ont couplé la technique d’électroencéphalographie (EEG), qui enregistre l’activité électrique des neurones, avec une technique d’imagerie par ultrasons ultrarapides appelée fUS (pour functional ultrasound). Cette technique innovante permet de visualiser avec une grande précision les variations des flux sanguins liés à l’activité neuronale dans l’ensemble du cerveau de rats éveillés et en mouvement. Les résultats ont été publiés dans la revue Nature Communications. Ils ont montré une forte augmentation du débit sanguin dans le cerveau pendant la phase de sommeil paradoxal. Cette augmentation se caractérise par des vagues qui atteignent d’abord les régions sous-corticales et se déplacent ensuite le long de l’hippocampe puis du cortex. Les scientifiques ont également constaté qu’il existe, durant le sommeil paradoxal, une synchronisation vasculaire entre des aires cérébrales éloignées les unes des autres (cortex, hippocampe, et thalamus) bien plus importante que dans tout autre état de sommeil ou d’éveil. Ces résultats permettent de mieux comprendre le lien entre activité cérébrale et vasculaire, phénomène impliqué dans de nombreuses pathologies humaines.

Notre communiqué de presse du 19/12/2018: Filmer le cerveau pour mieux comprendre le sommeil

Pourquoidocteur.fr, 20/12

Identification d’une piste pour éliminer les réservoirs du VIH

Une équipe de l’Institut Pasteur a identifié une vulnérabilité dans les cellules dites « réservoirs » du virus du sida, ouvrant la voie à leur élimination, selon une étude publiée hier dans la revue Cell Metabolism, rapporte l’AFP. « (…) Avec notre travail, il s’agit de caractériser les cellules infectées pour pouvoir cibler les cellules et les éliminer de l’organisme infecté par le VIH », explique le chef de file de l’étude, Asier Saez-Cirion. L’équipe de Pasteur a réussi à identifier les caractéristiques des lymphocytes T CD4, des cellules immunitaires qui sont les cibles principales du VIH. Leur étude montre que le virus va infecter prioritairement les cellules à forte activité métabolique. Les chercheurs de Pasteur ont réussi « ex vivo » (sur des cultures de cellules) à bloquer l’infection grâce à des molécules inhibitrices de l’activité métabolique déjà utilisées en cancérologie. « On a vu dans notre travail que les cellules qui s’infectent par le VIH ont des caractéristiques d’un point de vue énergétique qui ressemblent aux cellules tumorales, donc on pourra utiliser les mêmes types d’outils », explique le chercheur Asier Saez-Cirion.

AFP, 20/12

En Bref

Le Figaro rend compte de travaux, publiés dans PLOS Biology, menés par des chercheurs de l’équipe Sommeil du Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CNRS/Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1/Université Jean Monnet) sur le sommeil des lézards.

Le Figaro, 21/12

Un collectif de scientifiques, dont Francis Eustache, directeur de l’unité Inserm-EPHE-Unicaen U1077, « Neuropsychologie et imagerie de la mémoire humaine » (NIMH), pôle des formations et de recherche en santé (PFRS), publie une tribune dans Le Monde dans laquelle il s’inquiète d’un éventuel changement de propriétaire du magazine Science & Vie. Les chercheurs et personnalités du monde scientifique signataires soulignent : « Nous veillerons à ce qu’un tel pilier de la culture scientifique ne soit pas dénaturé ».

Le Monde, 21/12

Le seuil de l’épidémie n’a toujours pas été atteint mi-décembre concernant la gastro-entérite selon le réseau Sentinelles. Quatre régions dépassent cependant ce chiffre (173 cas pour 100 000 habitants) et le nombre de cas a clairement augmenté dans toute la France. La maladie devrait continuer à se propager dans les semaines qui viennent. Il se pourrait donc que l’épidémie soit quelque peu tardive, peut-être même moins virulente cette année, le pic étant attendu traditionnellement au cours des deux premières semaines de janvier.

Francesoir.fr, 20/12

Trois semaines après les révélations de l’enquête « Implant Files » menée par le Consortium international des journalistes d’investigation (Icij), dont Le Monde, Radio France et « Cash Investigation » sont partenaires, les députés ont annoncé la création d’une mission d’information parlementaire sur les implants. Cette mission, dont les députés Julien Borowczyk (LRM, Loire) et Pierre Dharréville (PCF, Bouches-du-Rhône) ont été désignés comme corapporteurs, devrait débuter ses travaux courant janvier.

Le Monde, 21/12

Les nouvelles technologies révélant la façon dont l’ADN envoie un signal à chacune des cellules pour que ces dernières se développent à travers le temps ont été qualifiées hier de « Découverte de l’année » 2018 par le magazine américain Science. Selon les experts, ces méthodes vont transformer la science au cours des prochaines décennies, en permettant de dresser un tableau de plus en plus précis des processus de vieillissement, de guérison et des maladies. Le vainqueur du titre de « Découverte de l’année » a été désigné par les lecteurs de la revue sur internet, parmi une dizaine de percées scientifiques proposées. La recherche au niveau cellulaire s’est « clairement » détachée sur les quelque 12 000 votes exprimés.

AFP, 20/12

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube