Synthèse de presse

26 mars 2018

10h37 | Par INSERM (Salle de presse)

Découverte d’une nouvelle maladie de l’immunité

Des spécialistes de l’Institut de recherche génétique Imagine ont annoncé avoir découvert un gène dont les mutations peuvent faire dégénérer grippe, gastro ou herpès en une affection potentiellement mortelle, rapportent 20Minutes.fr et Pourquoidocteur.fr. L’institut parisien indique dans un communiqué : « C’est donc une nouvelle maladie génétique de l’immunité qui a été identifiée ». Selon le Pr Jean-Laurent Casanova, le Dr Laurent Abel et leurs équipes, elle « se traduit par une vulnérabilité extrême à des infections virales habituellement sans gravité, avec une atteinte précisément localisée au niveau du tronc cérébral ». Le gène mis en cause, appelé DBR1, rend certaines personnes particulièrement sensibles à des virus considérés comme ordinaires : grippe, norovirus (à l’origine de gastro-entérites) ou HSV1 (herpès de type 1).

20Minutes.fr, Pourquoidocteur.fr, 23/03

 

En Bref

Le bilan dressé par l’institut IMS-Health et le syndicat USPO révèle le succès de la vaccination contre la grippe par les pharmaciens dans les deux régions choisies pour faire l’expérimentation, rapporte Le Parisien. Le quotidien explique en effet que « les officines de Nouvelle-Aquitaine et d’Auvergne-Rhône-Alpes ont vacciné cet hiver quatre fois plus de personnes que prévu, pour un coût très raisonnable ». Selon le journal « dans ces deux régions, l’objectif de vacciner de cette façon 30 000 à 40 000 personnes a été quadruplé par la profession, malgré les réticences affichées de certains syndicats de médecins ».

Le Parisien, 24/03

Tandis que le Sidaction s’est déroulé du 23 au 25 mars, l’ANRS indique qu’une personne sur cinq porteuse du VIH a des difficultés à se nourrir faute d’argent. Les dons récoltés par le Sidaction permettent de financer la recherche, mais aussi de soutenir les projets d’aide aux malades qui, pour un tiers d’entre eux, vivent dans la précarité.

Bfmtv.com, 23/03

Dans un dossier consacré aux fibromes utérins, Le Figaro explique que « si le développement de fibromes (tumeurs bénignes) est un phénomène fréquent – 35% des femmes de plus de 35 ans et près de la moitié à 50 ans -, ils ne provoquent de symptômes que dans moins d’un tiers des cas et disparaissent spontanément avec la ménopause ». Selon le quotidien, « l’ablation de l’utérus ne concerne plus que deux patientes sur dix ».

Le Figaro, 26/03

Le Figaro explique que « des chercheurs espèrent retrouver l’efficacité du vaccin originel contre la tuberculose ». Le Dr Philip Supply, directeur de recherche à l’Institut Pasteur de Lille, souligne : « Les souches vaccinales actuellement utilisées ne protègent pas contre les formes les plus fréquentes de la tuberculose, qui sont malheureusement les formes contagieuses. Elles ne permettent donc pas d’enrayer l’épidémie mondiale de tuberculose ». Le quotidien indique qu’« à l’aide des souches originelles du BCG, l’Institut Pasteur aimerait mettre au point une nouvelle version du vaccin, plus proche de l’originel ».

Le Figaro, 24/03

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube