Synthèse de presse

29 juin 2018

11h35 | Par INSERM (Salle de presse)

Aliments : le métabolisme perturbé par les pesticides

Des chercheurs de l’Inra, en association avec l’Inserm, ont montré, pour la première fois, l’impact métabolique in vivo d’une exposition orale chronique par le biais de l’alimentation à un cocktail de pesticides à faibles doses, indiquent Destinationsante.com et Femmeactuelle.fr. Ils ont sélectionné « 6 pesticides utilisés pour traiter les pommeraies françaises et (…) retrouvés dans les pommes de l’Union européenne ». Ceux-ci ont été « incorporés dans l’alimentation des animaux, à l’équivalent de la dose journalière admissible par l’Homme ». Plusieurs paramètres ont été étudiés : « le poids, la tolérance au glucose, l’analyse du sang et des urines, le métabolisme du foie ». Les chercheurs ont constaté que « le mélange […] induit des troubles métaboliques significatifs chez tous les animaux [étudiés]. » Ces données « confortent les résultats obtenus dans les études épidémiologiques suggérant un lien entre l’exposition aux pesticides et l’incidence des maladies métaboliques telles que le diabète de type 2 ou la stéatose hépatique ».

Destinationsante.com, Femmeactuelle.fr, 28/06

Rapport sur les violences gynécologiques

Une enquête du Haut Conseil à l’égalité entre les hommes et les femmes (HCE), publiée aujourd’hui, met en lumière le sexisme dans le suivi gynécologique et obstétrical. Libération souligne que « des cabinets d’examen aux plus hautes instances, les dysfonctionnements persistent ». Le quotidien indique : « Les témoignages recueillis par le Haut Conseil à l’égalité recouvrent une multitude de pratiques mais soulèvent une unique problématique : celle des violences ordinaires. Celle du mépris pour le consentement, aussi ». Le HCE constate que tant que l’Ordre des médecins et des sages-femmes organisera des réunions de conciliation entre les victimes et leur agresseur, « un nombre conséquent de plaintes ne verront jamais le jour ».

Libération, Europe 1, Lexpress.fr, Francetvinfo.fr, 29/06

En Bref

Le Figaro explique que « tous les experts de l’obésité s’accordent sur la nécessité d’un suivi à long terme des patients obèses ayant eu une chirurgie bariatrique ». Or, on estime que 30% des patients sont plus ou moins rapidement perdus de vue et que 80% ne sont plus suivis au-delà de cinq ans. Entre 2006 et 2017, 450 000 obèses ont été opérés en France, 59 300 rien qu’en 2016 (contre 2 800 en 1997).

Le Figaro, 29/06

Dans son rapport annuel intitulé « Charges et produits » et présenté à son conseil d’administration hier, l’Assurance Maladie vise 2 milliards d’euros d’économies en 2019. Elle donne quatre grandes pistes susceptibles de générer ces économies. Elle se penche notamment sur l’impact économique et sanitaire des problèmes de santé mentale. Concomitamment, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a présenté le 28 juin sa feuille de route « santé mentale et psychiatrie ». L’accent est mis sur la prévention et les bonnes pratiques.

Les Echos, 29/06

Le premier bébé issu d’une greffe d’utérus entre des jumelles est né à Bologne, en Italie. Libération explique que « si à ce jour, onze bébés sont déjà nés grâce à cette technique encore assez confidentielle, le côté gémellaire apporte une dimension supplémentaire ». Cette prouesse a été réalisée par le Suédois Mats Brännström.

Libération, 29/06

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube