Synthèse de presse

30 août 2019

11h37 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.

Flambée de rougeole en Europe

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde, hier, face à la montée des cas de rougeole en indiquant que la région Europe – qui compte 53 Etats dans la définition de l’OMS – perd du terrain dans les efforts visant à éliminer cette maladie très contagieuse. Au cours des six premiers mois de 2019, 89 994 cas de rougeole ont été recensés en Europe, soit plus qu’au cours de 2018 (84 462 cas). Le nombre de pays ayant éliminé de manière durable la rougeole a en effet régressé. Quatre pays européens – Royaume-Uni, Grèce, Albanie et République tchèque – ne sont désormais plus considérés comme débarrassés de cette infection, explique Le Monde. « La reprise de la transmission de la rougeole est préoccupante. Si l’on ne parvient pas à une couverture vaccinale élevée et durable dans chaque communauté, tant les enfants que les adultes en pâtiront inutilement et pour certains auront une mort tragique », a averti Günter Pfaff, président de la Commission régionale de vérification de l’élimination de la rougeole et de la rubéole. Au 21 août, la France comptait pas moins de 2 381 cas depuis le début de l’année (contre 2 671 sur la même période de 2018), selon Santé publique France, qui précise que le pic épidémique est passé et que le nombre de cas diminue.

Le Monde, 30/08

Découverte d’une seconde mutation génétique résistante au virus du sida

Une mutation génétique extrêmement rare, responsable d’une maladie musculaire touchant une centaine de personnes, crée une immunité naturelle contre le virus du sida, ont rapporté hier des chercheurs espagnols. Cette mutation concerne le gène Transportine-3 ou TNPO3 : elle a été découverte il y des années chez une même famille en Espagne, atteinte d’une maladie musculaire ultra-rare, appelée dystrophie musculaire des ceintures de type 1F. Les médecins se sont aperçus que des chercheurs sur le VIH s’intéressaient séparément au même gène, car il joue un rôle dans le transport du virus à l’intérieur des cellules. Ils ont donc contacté des généticiens de Madrid, qui ont eu l’idée de tenter d’infecter, en laboratoire, du sang des membres de cette famille espagnole avec le virus du sida. Or, les lymphocytes de ceux qui avaient cette maladie musculaire ultra-rare étaient naturellement résistants au VIH. Le virus n’arrivait pas à rentrer dedans. « Cela nous aide à comprendre beaucoup mieux le transport du virus dans la cellule », explique José Alcamí, le virologue de l’Institut de santé Carlos III à Madrid qui a mené ces recherches publiées dans la revue américaine PLOS Pathogens.

AFP, 29/08

En Bref

Femmeactuelle.fr rend compte des dernières avancées contre l’Accident vasculaire cérébrale (AVC). Pour réduire le délai de diagnostic, la start-up Medelopt, issue de l’unité de recherche de l’Inserm spécialisée dans les neurosciences et la néonatalité du CHU d’Amiens, a développé un casque d’imagerie cérébrale capable de réaliser des examens en ambulatoire. Par ailleurs, les travaux d’une équipe de l’Inserm, menés chez l’animal et parus dans la revue Brain, ont montré qu’oxygéner le patient avec un simple masque pouvait prévenir la perte neuronale.

Femmeactuelle.fr, 29/08

Jacques Lewiner, physicien et inventeur français, estime, dans un entretien accordé à L’Usine Nouvelle qu’« en recherche, la France est au top niveau ». Il souligne : « Parmi les nombreux atouts français, on peut citer un enseignement supérieur de bonne qualité, d’excellents ingénieurs et de bons laboratoires de recherche ».

L’Usine Nouvelle, 29/08

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube