Synthèse de presse

08 février 2019

12h04 | Par INSERM (Salle de presse)

À ce jour, la synthèse de presse de l’Inserm   est réalisée à partir de la lecture de l’ensemble de la presse quotidienne nationale et régionale, de la plupart des hebdomadaires et mensuels grand public et de la presse spécialisée, ainsi que des retombées radio-télévision. Une « synthèse de presse » n’est qu’un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l’Inserm.      

 

Vers une explication des petits ratés de l’attention

Une étude canadienne, menée sous la houlette de Ayan Key, à l’Institut de recherche Rotman, à Toronto, et publiée dans la revue Neurobiology of Aging, a constaté un lien entre des inattentions passagères et des microlésions du cerveau d’origine vasculaire, rapporte Le Figaro. Avec ses collègues, Ayan Key a fait passer des IRM cérébrales et des tests cognitifs à des personnes de plus de 55 ans qui se plaignaient de ce type de troubles. Il s’agissait de volontaires en bonne santé, même s’ils avaient au moins un facteur de risque cardiovasculaire : hypertension artérielle, diabète de type 2, syndrome d’apnée du sommeil, tabagisme (présent ou passé), antécédents familiaux de maladie cérébrovasculaire, âge supérieur ou égal à 70 ans. Le Dr Key et ses collègues ont découvert que la moitié des individus qui se plaignaient de ces petits troubles présentaient aussi des anomalies à l’IRM, ce que les neuroradiologues appellent des petits hypersignaux dans la substance blanche, qui constitue l’essentiel de la masse du cerveau. « Ce n’est pas complètement une surprise de trouver ce type de signaux dans la substance blanche chez des gens âgés », pondère Charlotte Cordonnier, neurologue et chercheuse au CHU de Lille dans l’Unité Inserm 1171 Troubles cognitifs dégénératifs et vasculaires.

Le Figaro, 08/02

En Bref

L’épidémie de grippe touche toute la France, souligne CNews. La semaine dernière, les autorités sanitaires ont recensé 536 consultations de grippe pour 100 000 habitants chez les généralistes, soit une hausse de 47 % par rapport à la semaine précédente. Sur la même période, le virus a représenté 22,5 % des interventions de SOS Médecins (+25 %). Encore plus frappant, parmi les plus de 12 000 patients qui se sont présentés aux urgences pour un syndrome grippal, 1 823 ont dû être hospitalisés (+70 %). Cette situation est préoccupante, d’autant que le vaccin est cette année « moyennement efficace », comme l’a estimé elle-même la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, hier sur Europe 1.

CNews, 08/02

Un récent rapport de l’Académie de médecine alerte sur le danger de l’activité physique excessive chez les jeunes. A haute dose, l’activité physique chez les adolescents peut avoir des « effets délétères sur la santé », indiquent les sages dans leur rapport. « Au-delà de quinze heures [par semaine], des conséquences néfastes peuvent apparaître », souligne Yves Le Bouc, l’un des rapporteurs et chercheur dans l’unité Inserm 938 Centre de recherche Saint Antoine.

Le Parisien, 08/02

Le Figaro explique que l’Académie de pharmacie veut une législation plus protectrice pour le consommateur concernant les compléments alimentaires. En effet, Jean-Pierre Fouchier, ancien président de l’Académie de pharmacie, a estimé hier, en présentant un rapport sur les compléments alimentaires contenant des plantes que « la sécurité du consommateur n’est pas assurée ». Allergies, risques hépatiques, interactions médicamenteuses ou contre-indications, erreurs d’identification, dosages aléatoires, présence de toxiques et de contaminants… Les compléments alimentaires à base de plantes sont parfois loin d’être sans danger. Selon Jean-Pierre Fouchier, « il faut revoir la liste des plantes autorisées, améliorer les mises en garde aux consommateurs, et renforcer la nutrivigilance ».

Le Figaro, 08/02

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube