Synthèse de presse

08 juin 2018

11h24 | Par INSERM (Salle de presse)

Lien entre l’anatomie du cerveau et les choix alimentaires

Une équipe de chercheurs Inserm, CNRS et Sorbonne Université a établi un lien entre l’anatomie de certaines régions de notre cerveau et la capacité de contrôle lors de choix alimentaires, explique FranceInter.fr. Trois études montrent que deux régions sont particulièrement actives et responsables des choix alimentaires : la région dorso-latérale et la région ventro-médiale, explique Liane Schmit, chercheuse en neurosciences cognitives à l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière. Elle souligne : « Ceux qui avaient plus de matière grise dans ces deux régions étaient plus capables d’autorégulation alimentaire, dire non à la barre de chocolat et oui aux choux de Bruxelles, des aliments moins bons au goût mais bons pour la santé ». L’équipe a cherché à prédire les choix alimentaires des participants grâce à une 4e étude en se basant sur la quantité de matière grise détectables dans les deux régions précédemment identifiées. Elle met en évidence une corrélation entre la matière grise et les stratégies de contrôle (se concentrer sur le goût et la santé).

FranceInter.fr, 06/06

Une nouvelle classe pharmacologique pour traiter les pathologies liées au cannabis

Le Dr Pier Vincenzo Piazza, neurobiologiste et directeur de recherche à l’Inserm, psychiatre, et son équipe ont présenté hier, au Congrès international d’addictologie de l’Albatros, une nouvelle classe pharmacologique qui pourrait bientôt devenir la base des thérapies contre la consommation de cannabis. Jusqu’ici, les traitements des pathologies associées au cannabis se focalisaient sur le récepteur CB1, de manière à réguler son hyperactivité développée au contact du THC. « Le problème de cette approche est que l’on passe d’une hyper-activité à une hypo-activité, elle aussi pathologique », a expliqué Pier Vincenzo Piazza. Et d’ajouter : « Les effets secondaires sont donc conséquents ». Pour résoudre ce problème, Pier Vincenzo Piazza et son équipe ont mis au point la molécule AEF0117, qui, aux termes de leur recherche, pourrait ouvrir la voie à une toute nouvelle classe de médicaments.

Pourquoidocteur.fr, 07/06

En Bref

Le Figaro explique : « Rubéole, prostate, cholestérol, les résultats des prises de sang comportent des pièges et sont parfois inutiles ou d’interprétation délicate ». Dans un communiqué commun diffusé le 31 mai, l’Académie nationale de pharmacie et la Société française de biologie clinique ont mis en garde contre une interprétation un peu trop rapide des résultats de biologie médicale. Elles indiquent : « Les valeurs usuelles actuellement utilisées ne permettent pas toujours à elles seules de prendre une décision clinique par rapport au niveau de risque du patient ».

Le Figaro, 08/06

Selon une étude australienne publiée dans The Lancet VIH, la prophylaxie préexposition (PrEP), qui fait de plus en plus d’adeptes en Australie, s’accompagne d’une baisse de l’utilisation du préservatif. Il s’agit d’« une constatation logique », estime le Pr Jean-Michel Molina du service des Maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint-Louis et responsable scientifique de l’essai ANRS Ipergay menée en France sur la PrEP. Cette étude a inclus 16 827 hommes de 16 ans et plus ayant indiqué avoir eu des rapports sexuels avec des partenaires masculins occasionnels au cours des 6 derniers mois.

Lequotidiendumedecin.fr, 07/06

Les Echos expliquent que, malgré un prochain budget européen pluriannuel (2021-2027) resserré, la Commission européenne propose d’augmenter les financements de la recherche et de l’innovation en consacrant une enveloppe de 100 milliards d’euros sur 7 ans à ce poste budgétaire. Le quotidien souligne que « ce chiffre de 100 milliards est à comparer aux 77 milliards consacrés à la même thématique pour la période 2014-2020 ».

Les Echos, 08/06

Archives

Une « synthèse de presse » n'est qu'un résumé des analyses et opinions des médias qui ont été lues pour la réaliser. Elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue de l'Inserm. Sont mis à disposition, dès lors qu'ils existent, les liens vers les articles de presse cités dans la synthèse.

Ces liens, actifs à la date de la mise en ligne de la synthèse, sont susceptibles de ne plus l'être quelques jours plus tard.





fermer
fermer
RSS Youtube