C'est dans l'air

Manger au fast-food augmenterait le risque d’eczéma et d’asthme

18 janv. 2013 - 11h44 | Par INSERM (Salle de presse)

©Fotolia

Une étude dirigée par le Pr Innes Asher de l’université de Auckland aux Etats-Unis vient de démontrer que la nourriture servie dans les fast-food serait impliquée dans des maladies respiratoires et dans les allergies chroniques sévères telles que la rhinite allergique, l’eczéma ou encore l’asthme sévère.

Publiée dans la revue Thorax, cette étude a été menée auprès de 319 000 adolescents âgés entre 11 et 14 ans et 180 000 enfants de 6 à 7 ans. En s’appuyant sur les résultats d’une grande étude internationale sur les allergies et l’asthme (ISAAC) de 1991, ces travaux révèlent que consommer
plus de 3 repas de fast-food par semaine, augmenterait les risques d’asthme sévère de 39% et de 27% les ‘allergies sévères chez les enfants de 6 à 7 ans.

Les chercheurs soulignent cependant qu’il ne s’agit pas d’un lien de cause à effet mais d’une association statistique qui doit faire l’objet de travaux supplémentaires.

Bénédicte Leynaert, chercheuse Inserm peut vous apporter un éclairage scientifique sur ces travaux

POUR CITER CET ARTICLE :
Salle de Presse Inserm Manger au fast-food augmenterait le risque d’eczéma et d’asthme Lien : http://presse.inserm.fr/manger-au-fast-food-augmenterait-le-risque-deczema-et-dasthme/6215/



fermer
fermer
RSS Youtube